Comment arrondir ses fins de mois ?

Pour arrondir ses fins de mois, chacun a ses méthodes. Certaines méthodes sont plus efficaces que d’autres, mais l’objectif est de se faire un peu d’argent en plus de ses gains mensuels. Voici quelques astuces permettant de gagner de l’argent à ses heures libres.

Jouer au détective

Eh oui, il est possible d’entrer dans la peau d’un détective afin d’arrondir ses fins de mois. Rassurez-vous, vous n’avez pas besoin d’une formation policière pour mener à bien une telle tâche. Vous serez en effet un agent secret au service d’un cabinet spécialisé qui n’a rien à voir avec le métier de la police. Pour exercer un tel métier, il suffit de décrocher une mission qui varie selon le cabinet choisi. Une telle mission s’exerce avec beaucoup de discrétion, car le but est généralement d’identifier ce qui ne va pas dans une activité professionnelle quelconque. Celui ou celle qui exerce ce métier est mieux connu sous l’appellation de client mystère. Sa mission peut consister par exemple à se rendre dans des restaurants, à commander des plats afin de juger de leur qualité. Certaines « taupes » se rendent dans des magasins et vérifient si les offres promotionnelles qu’ils proposent sont bien respectées. Les missions peuvent même concerner l’évaluation en secret des démarches marketing adoptées par les commerciaux de certains magasins. De telles missions sont confiées généralement par les propriétaires de ces magasins.

Louer ses matériels pour arrondir ses fins de mois

Posséder de nombreux matériels chez soi peut devenir très rentable à condition de savoir les exploiter. En effet, que soit des outils de bricolage, une caméra, un appareil photo, un vidéo-projecteur ou même votre voiture, vos pouvez les rentabiliser. Pour ce faire, mettez-les en location quand vous ne vous en servez pas. Dressez cependant un contrat sérieux afin d’éviter d’éventuels problèmes. Si vous ne vous servez pas de votre voiture au quotidien, mettez-la en location auprès d’une agence spécialisée et récupérez-la en fin de semaine pour jouer le chauffeur de dimanche. Grâce à la location de certains de vos biens, vous pouvez facilement arrondir vos fins de mois.

Comment arrondir ses fins de mois, solutions

Le jobbing pour se faire de l’argent

Lorsqu’on est encore jeune, il n’y a pas de raison à ce qu’on n’arrondisse pas ses fins de mois histoire de gagner un meilleur confort de vie. L’une de méthode qui fonctionne le mieux se nomme le jobbing. Il s’agit d’un échange de service entre particuliers en contrepartie d’une rémunération. Ainsi, ceux qui ont de nombreuses compétences seront ceux qui réussiront le mieux dans cette activité. En effet, le jobbing peut se rapporter à plomberie, à l’électricité ou encore à l’offre de cours à domicile. Comme il s’agit d’un vrai travail, il doit être déclaré pour être imposable. Pour les compétences rares, la rémunération peut atteindre 50 € par heure tandis que les compétences classiques se paient entre 5 à 10 € de l’heure. Ce type de métier est exercé surtout par les retraités et les étudiants, mais tout le monde y a sa place.

Outre ceux cités ci-dessus, d’autres moyens peuvent également être exploités pour arrondir ses fins de mois notamment la location de sa maison ou encore l’hébergement d’un panneau publicitaire.

L’immobilier, une piste à ne pas négliger

Autre piste plus évidente pour arrondir ses fins de mois, l’immobilier. Si le classique investissement dans un appartement suivi de sa mise en location a toute sa place, il est important de noter que l’immobilier offre bien d’autres pistes pour investir et se diversifier. Pensez notamment aux SCPI qui ont pu être évoquées ici.

Mais les parkings et garages, trop souvent oubliés, sont des biens qui méritent toute votre attention : prix d’achat accessible, facilité d’entretien… Autant d’avantages dont il serait dommage de ne pas profiter, non ? A l’opposé, les immeubles de rapport, peu connus, présentent un marché à la concurrence faible. Les prix ne sont pas nécessairement exorbitants, contrairement à ce qu’on pourrait croire dans un premier temps : à condition des s’éloigner des très grandes-villes, il est possible de dégoter des biens à moins de 200 000€, voir moins de 150 000€. Autre bonne nouvelle, les rentabilités sont pour ce type de bien souvent supérieures à celle de l’immobilier classique. Là où celui-ci peine à obtenir des rendements supérieurs à 3 ou 4% brut, il est plus aisé de trouver un immeuble de rapport avec une rentabilité à deux chiffres. Intéressant, non ?

Investir sur internet

Dernière piste qui mérite le coup d’oeil, internet. Il est en effet possible d’arrondir ses fins de mois simplement en lançant son site internet. C’est certes du travail pour se faire connaitre, mais la bonne nouvelle est que l’investissement initial est très faible : compter moins d’une centaine d’euros pour lancer votre premier site. Les sites de niche, à savoir des sites visant des thèmes très restreints et très peu abordés sur le net francophone (ou le net de manière générale d’ailleurs), peuvent aussi être une excellente idée pour obtenir des revenus complémentaires. Peu de concurrence sur ces thèmes, donc plus facile de se faire connaitre et plus facile d’attirer les visiteurs. Saupoudrer ensuite votre site de publicité et le tour est joué ! C’est quasiment aussi simple que ça.

Leave a Reply