Investisseur immobilier : 7 façons de vous motiver !

Vous investissez dans l’immobilier ? Sachez que votre motivation peut être mise à rude épreuve. De la paperasse à gérer aux réunions de syndic, du suivi de travaux aux relations avec vos locataires, l’investissement immobilier est une sorte de marathon. Et il s’agit de ne pas perdre votre souffle ou de ne pas vous épuiser trop vite.

Car, au final, ce type d’opération est particulièrement rentable. Il serait dommage de vous en priver pour un simple « coup de mou ».

Voici 7 façons de rester motivé quelles que soient les circonstances.

1 – Imaginer, visualiser le résultat de ses efforts

Penser aux bénéfices que l’on va retirer d’une opération, pour soi et pour ses proches, est une excellente source motivation.

Vous pourrez par exemple vous faire davantage plaisir (restaurants, sorties, cadeaux…), voyager plus souvent et/ou plus loin, voire vous permettre une petite folie : changer de voiture par exemple.

Autre source de motivation : vous en faire un peu moins pour votre avenir ainsi que pour celui de vos enfants, envisager votre travail d’une autre manière (avoir les coudées franches du point de vue financier permet de « se relâcher » un peu) voire carrément arrêter de travailler !

Se faire plaisir en famille

2 – Se retourner sur les expériences passées

Prendre le temps d’observer le chemin parcouru se révèle souvent gratifiant. Posez-vous la question : où en étiez-vous il y a un an, deux ans dans votre parcours d’investisseur ?

Ayez conscience à quel point ces expériences vous ont enrichis, que ce soit du point de vue pécuniaire ou du point de vue intellectuel.

On pourrait faire le parallèle avec un escalier : dès lors qu’on a gravi quelques marches on se dit que l’on peut monter les suivantes sans trop de difficultés.

Ne jamais oublier en plus que ces expériences passées (si elles sont réussies) nous donne du crédit et de l’assurance auprès de nos interlocuteurs, notamment les banquiers.

3 – Prendre l’engagement de réussir auprès d’un proche ou en public (via un réseau social) par exemple

On joue ici sur l’amour propre. En affichant vos ambitions et vos objectifs, vous vous sentez « tenu » par cet engagement, d’autant plus si vous vous donnez une date butoir pour accomplir ces actions.

Alors, si vous avez un proche que vous ne voulez pas décevoir, prenez un engagement en sa présence. Certes, cela met un peu de pression, mais, parfois, cela a du bon.

Autre option : utilisez votre compte Facebook en publiant vos objectifs sur votre mur.

4 – Avoir sous les yeux, au quotidien, certains maximes qui vous parlent et vous encouragent

Ce sont des citations « inspirantes » dans le sens où elles vous donnent envie, surtout si elles ont été dites par des personnes que vous admirez.

Un exemple ? Prenez cette phrase du basketteur Michael Jordan :

« Je peux accepter l’échec, tout le monde peut échouer, mais je n’accepterai jamais de ne pas avoir essayé ».

Ou de l’auteur Peter Drucker : «  La meilleure façon de prédire l’avenir est de le créer ».

Gardez ce type de phrase sous les yeux, par exemple sur le bureau de votre ordinateur.

5 – S’inspirer des expériences de ceux qui ont réussi

Lorsqu’on observe la trajectoire d’investisseurs aguerris, il y a toujours des leçons à tirer.

Le mieux est même d’entrer en contact avec ces personnes, d’une part pour se rendre compte que ce sont des êtres humains (il ne faut quand même pas les mettre sur un piédestal), d’autre part pour recueillir leur expérience, bonne ou mauvaise d’ailleurs. Cela peut s’avérer un accélérateur dans la constitution de votre stratégie.

Et puis, comme le dit le bon sens populaire, il ne sert à rien d’essayer de réinventer l’eau chaude : observez ce qui marche, et copiez-le !

Il ne sert à rien de réinventer l'eau chaude

6 – Consacrer ses succès, même simplement

Un bon petit restau avec votre moitié, une sortie inhabituelle avec les enfants, un week-end tout simple en bord de mer qui permet de couper du « train-train ». Cela donne un avant-goût de ce que sera la suite, une fois que vous aurez atteint vos objectifs.

C’est le système de la récompense. Il faut savoir profiter des fruits de ses investissements. Après tout, vous l’avez bien mérité.

7 – Faire ses comptes

De façon beaucoup plus prosaïque, il y a également un exercice particulièrement motivant : faire ses comptes.

De toute manière, vous êtes obligés d’étudier à la loupe votre budget si vous faites de l’investissement. C’est même un préalable indispensable.

Mais vous pouvez aller plus loin. Par exemple, établir un tableau actifs / passifs.

L’idée est d’observer mois après mois la valeur de vos actifs qui, si vous avez bien goupillé votre affaire, augmente, tandis que vos dettes diminuent. Evidemment, dans cet exercice, il faut avoir suffisamment d’honnêteté pour donner la vraie valeur de ses actifs, sinon le but n’est pas atteint.

Ce tableau est également utile dans le sens où il vous informe de votre plan de marche vers l’indépendance financière.

Il sert de balise sur cette route et vous montre que, plus le temps passe, plus vous vous approchez de cette liberté.

En conclusion, vous disposez ici de sept méthodes que vous pouvez utiliser pour garder intacte votre motivation. A vous de voir celle que vous préférez – sachant qu’elles sont cumulatives.

La persévérance étant la première qualité d’un investisseur, ces exercices vous aideront à « maintenir le cap » et atteindre vos objectifs.

Leave a Reply