Prix et cours de l’aluminium, comment ça marche ?

L’aluminium est un métal très utilisé, au même titre que le fer et le cuivre. Il a des applications multiples. On l’exploite surtout dans le secteur industriel, pur ou allié avec d’autres métaux. On le retrouve aussi dans le domaine de la construction, les transports, l’aéronautique, mais aussi la chimie. Voici quelques informations sur le prix et le cours de l’aluminium sur le marché boursier.

Marché de l’aluminium : l’offre et la demande

L’offre : Pour mieux comprendre l’offre en matière de cuivre, il faut savoir que ce minerai provient de la bauxite. Aujourd’hui, environ 75 % des réserves découvertes et pouvant être exploitées sont principalement concentrées dans 5 pays, en l’occurrence le Brésil, l’Australie, le Vietnam, la Guinée et la Jamaïque. Quoi qu’il en soit, la Chine reste en tête de liste des plus gros producteurs, assurant plus de 40 % de la production mondiale. Pour la production proprement dite, il faut environ quatre tonnes de bauxite pour obtenir deux tonnes d’alumine qui permettront ensuite la production d’une tonne d’aluminium (du métal).

Il est intéressant de noter que la production de bauxite et celle d’aluminium se font généralement séparément. Ceci tient du fait que l’obtention d’aluminium requiert beaucoup d’électricité. A titre de comparaison, si l’Australie produit un peu plus de 30 % de la bauxite au niveau mondial, sa production en aluminium est seulement de l’ordre de 5 %. Ainsi, on devrait assister à une augmentation de la production d’aluminium métal dans les pays où l’électricité est peu onéreuse, notamment dans le Golfe.

Les canettes influent-elles le cours de l'aluminium ?

La demande : Aujourd’hui, l’aluminium est le plus utilisé de tous les métaux non-ferreux. Ses domaines d’exploitation sont nombreux, aéronautique, électrique, mais surtout le bâtiment et l’automobile, ces deux secteurs étant fortement impactés par la conjoncture économique. Cette influence de l’économie sur le cours de l’aluminium a été constatée en 2009. A cause de la crise, la consommation a diminué d’environ 5 % à l’échelle mondiale. Cette baisse aurait pu être plus important, mais la Chine avait alors enregistré une importe hausse de sa demande. Justement, en matière de consommation d’aluminium, la Chine se trouve de nouveau dans le peloton de tête : en plus d’être le plus important producteur, c’est également ce pays qui en consomme le plus (30 %). En deuxième place, on retrouve les Etats-Unis avec une demande de 15 %.

Le prix et le cours de l’aluminium

L’aluminium fait partie des métaux qui sont cotés au LME (London Metal Exchange), la cotation se faisant en USD par tonne. Après la crise économique qui a sévi en 2008, le cours de l’aluminium a connu une forte baisse, passant sous la barre des 1 300 dollars par tonne au mois de mars 2009. Néanmoins, le cours a connu une hausse pour doubler en deux ans, dépassant les 2 700 dollars vers mi 2011. Mais le prix de ce métal a de nouveau diminué, à cause de la forte appréhension d’un ralentissement économique. Puis, il a de nouveau une hausse au début de l’année 2014. Mais d’autres diminutions sont ensuite à craindre. Au mois de mars 2016, il faut notamment s’attendre à une diminution du cours de l’aluminium, comme c’est le cas aussi pour le cuivre et le fer.

Leave a Reply