Prix du cuivre, comment fonctionne son cours ?

Le cuivre compte parmi les métaux les plus courants, avec le fer et l’aluminium. Utilisé depuis des millénaires, il se reconnaît par sa couleur tendant vers le rouge. Ce métal malléable est très apprécié dans le domaine de l’électrique et de l’électronique où il entre dans la fabrication de batterie, tuyaux, monnaie ou encore câbles et bien d’autres encore. Point sur le prix et le cours du cuivre, métal comptant parmi les matières premières qui sont tradées en Bourse.

Marché du cuivre : point sur l’offre et la demande

D’abord, il faut souligner qu’au moment de l’extraction, on obtient un minerai. Avant que celui-ci ne puisse être exploité, il doit faire l’objet d’un raffinage. Aujourd’hui, deux pays auraient le monopole en ce qui concerne les réserves de cuivres : le Pérou et le Chili en renfermeraient près de 40 %. Ces deux nations se trouvent également en tête de liste des plus gros exportateurs de cuivre. Si l’on s’intéresse particulièrement au Chili, celui-ci produit près d’un tiers du cuivre distribué à travers le monde. Ainsi, lorsque des problèmes susceptibles d’influencer la production de cuivre dans ce pays se produisent, le marché mondial du cuivre est immédiatement bouleversé. Ces dernières années, on assiste à une augmentation des extractions dans d’autres pays, en l’occurrence la Zambie et la Russie.

Pour ce qui est de la demande, le cuivre est un métal très apprécié du fait de sa résistance à la corrosion et de son excellente conductivité. Aujourd’hui, plus de 50 % de la production est utilisée pour la fabrication de câbles électriques et d’éléments électroniques, mais pas uniquement. Le cuivre est également très utilisé dans le domaine de la plomberie et de l’industrie. Les plus gros importateurs sont le Japon et la Chine. Et, étant donné ses applications, la demande du cuivre fluctue au gré des activités économiques.

Prix de cuivre et tas de pièces

Le prix du cuivre sur le marché boursier

Avant tout, il faut souligner que le cuivre compte parmi les matières premières qui font l’objet d’une cotation auprès du LME ou London Metal Exchange (en US dollar / tonne). Ensuite, le cours de ce métal dépend fortement des activités économiques. Face à une demande croissante de la chine, les prix ont enregistré une grande augmentation vers 2010 – 2011, époque durant laquelle on tablait sur une reprise économique au niveau mondial. En 2011, le prix du cuivre atteint des sommets : la tonne se négociait alors à plus de 9 000 dollars. Depuis cette période, le cours est beaucoup plus volatile et la tendance est plutôt à la baisse, d’autant plus que l’économie chinoise a connu un certain ralentissement au cours des années 2013 – 2014. À partir de 2015, les prix se stabilisent sous les 6 000 dollars la tonne. Au mois de février 2016, le cours du cuivre est d’environ 4 600 dollars la tonne.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le prix du cuivre est très sensible au contexte économique et peut faire l’objet de changements soudains en fonction des événements.

One Response

Leave a Reply