8 idées de création d’entreprise et/ou business

Envie de vous lancer dans une aventure ? Envie de créer votre propre entreprise et votre propre emploi sans dépendre de personne ? Il existe des centaines de façons d’y parvenir et d’ouvrir votre business. Même avec un petit budget ou sans grande expérience. Voici quelques idées qui pourraient bien vous intéresser…

L’escape game, ou comment se divertir tout en faisant du teambuilding ?

C’est la grande mode pour le moment. Les escape games fleurissent un peu partout.

Description

Les escape games ou escape rooms, ce sont des jeux qui vous mettent dans une situation problématique que vous devez résoudre en un temps imparti. Par exemple, un engin explosif va se déclencher et vous avez une heure pour trouver la solution. Il s’agit bien évidemment d’un jeu. Pas question de vous mettre en péril. Mais il s’agit de faire cause commune avec vos amis pour trouver une solution. Un excellent moyen de se divertir entre amis ou de créer des relations plus étroites avec vos collègues. Ce genre de session de jeux peut entrer dans une formation d’équipe ou un teambuilding. Ils développent les idées.

Budget

Le budget de votre entreprise d’animation dépendra de ce que vous voulez faire. En soi, il est possible de démarrer avec presque rien. Mais comme pour toute chose, si vous mettez un peu d’argent dedans, vous récolterez plus de fruits à l’arrivée.

Ainsi, il faut compter sur un local assez grand pour mener à bien cette entreprise, mais cela n’est pas nécessairement très cher, car vous pouvez vous installer en bordure de ville. Dans un zoning ou une zone en friche qui attend l’arrivée d’une nouvelle activité.

Au niveau matériel, il faudra investir dans les énigmes et le décor du business, mais cela ne coûte pas cher. Surtout qu’il est possible de commencer de façon minimaliste en étoffant par la suite

Risques

Le plus gros risque que vous prenez avec cette idée, c’est celui de vous lancer. C’est un secteur d’activité qui est très demandé pour le moment. Et il ne fait nul doute qu’il y a un avenir à créer son escape game. Attention tout de même au ralentissement, lorsque seuls les meilleurs survivront et que les autres feront faillite.

La clé de la réussite reste la publicité et la satisfaction du client qui en parlera, c’est le bouche-à-oreille.

Escape Game

Le e-sport bar, un bar du futur ?

Le e-sport bar est le bar du futur. Vous aviez l’habitude de regarder votre match de foot une bière à la main ? Il est maintenant possible de regarder Twitch ou les matchs de la ESL en direct de la même manière

Description

Le e-sport bar s’apparente à un bar sportif et reprend tous les codes d’un bar. Les licences sont les mêmes si vous voulez vendre de l’alcool. La seule différence se trouve au niveau de la déco et de ce qui se passe sur les écrans.

Le public est jeune et demandeur de match de pro ligue comme League of Legends ou Rainbow 6 Siege.

Budget

Le budget pour ouvrir un bar de ce type est équivalent au budget d’ouverture d’un établissement de consommation standard. Il faudra trouver un local commercial facile d’accès. Les jeunes sont moins motorisés… Ensuite, l’aménagement est à prendre en compte. Un accent est à mettre sur la décoration qui doit être au goût des amateurs de sports digitaux.

Enfin, il ne faut pas lésiner sur la qualité des écrans, un point sur lequel les jeunes seront critiques !

Risques

Le risque de ce type de projet est relativement faible. Il y a un réel engouement pour les sports ESL et les jeunes voudront toujours sortir. Proposer un endroit qui combine les deux est une bonne idée. Pour qu’un établissement marche, il faut un flux de consommateur et donc la publicité via les réseaux sociaux sera très importante.

Enfin, c’est typiquement le genre de projet qui fonctionne très bien dans les grandes villes, mais qui risque de ne pas décoller si vous l’ouvrez entre deux champs.

E-Sport

La salle de sport, est-ce encore possible de développer un business dans le sport ?

Ouvrir une salle de sport peut être un business très rémunérateur. Mais il faut bien s’y prendre et les risques sont plus grands avec cette idée.

Description

Une salle de sport, tout le monde connaît. L’ouverture d’un établissement de ce type n’est pas compliqué. Il vous faut avant tout un budget et du matériel, mais il n’y a aucune restriction à l’accès à la profession…

Pour ouvrir une salle de sport, vous avez le choix entre le faire seul ou de devenir franchisé d’une marque. Vous avez alors plus de publicité due au nom !

Budget

Le budget est conséquent pour ce genre de business ou entreprise. Si vous voulez ouvrir une belle salle de sport, il vous faut une grande surface. Ce n’est pas toujours facile à trouver.

Ensuite, il y a le matériel qui coûte cher. Surtout quand on en achète en nombre !

Enfin, le personnel est un poste très coûteux avec ce genre de business, surtout que la plupart des salles de sport ouvrent sur de larges plages horaires. A moins que vous n’optiez pour un système en libre service.

Risques

Les risques sont inhérents au métier de l’entreprise. Si vous ne rencontrez pas l’engouement espéré, vous coulerez et ne rentabiliserez pas l’investissement.

En fait, le choix de l’emplacement est critique. Avoir une salle de sport à proximité d’entreprises, proches d’un parking ou de transports en commun facilitera la venue de sportif. Ensuite, il faut bien choisir son public-cible, entre sportifs de bon niveau et débutants ; et réfléchir longuement au business qu’on veut mettre en place.

Salle de sport

Comment créer une entreprise franchisée en restauration ?

C’est assez classique comme idée d’entreprise, mais cela fait toujours recette.

Description

La franchise en restauration est un concept qui permet d’ouvrir un restaurant sous le nom d’une grande enseigne. Un système assez pratique qui vous permet de vous assurer une bonne clientèle, fidèle et intéressée, à moindre budget.

Il vous suffit de penser à la franchise qui vous plairait le plus, depuis la boulangerie jusqu’à la restauration rapide.

En fait, cela s’apparente à avoir son propre resto, mais vous n’avez pas le droit de choisir les menus proposés, ni même la décoration, qui font partie de l’identité du groupe auquel vous vous attachez.

Budget

Ouvrir une franchise est un projet qui coûte cher. On compte plusieurs centaines de milliers d’euros pour ouvrir un resto, souvent avec une partie en fonds propre. Et parfois en contrat de location gestion.

Bref, il faut avoir les reins solides et ne pas avoir peur de prendre de risques. Mais le jeu en vaut la chandelle, car vous démarrez avec une clientèle toute faite. Ainsi qu’un nom de marque, un menu et des recettes préparées. Même le personnel est formé par l’enseigne aux techniques de cuisson.

Bref, une tranquillité d’esprit qui a un coût.

Risques

Nous ne pouvons pas dire qu’il n’y a pas de risque à être franchisé. Mais le risque pour cette idée est quasi nul si vous optez pour une franchise aux reins solides. A-t-on déjà vu un MacDonald’s faire faillite ?

Ouvrir un restaurant en franchise

Ouvrir une boutique en ligne, l’idée du futur ?

Un métier 2.0 qui peut être rémunérateur.

Description

Avoir l’idée d’ouvrir une boutique en ligne, c’est comme ouvrir un magasin. Sauf que vous l’ouvrez dans le plus grand espace commercial. Pour ce faire, il vous faudra nécessairement des connaissances en informatique ainsi qu’en gestion et comptabilité. Mais rien n’est impossible et cela s’acquiert vite.

De plus, vous pouvez opter pour le drop shipping qui vous dispense de stock, donc de surface commerciale.

Budget

Démarrer sa boutique en ligne ne coûte pas cher. C’est un business assez économique et qui fonctionne pour peu qu’on ait la bonne idée. Pour quelques milliers d’euros vous pouvez déjà avoir un site fonctionnel avec un catalogue de vente. En drop shipping, vous n’aurez aucun stock, donc pas de dépenses.

En outre, pour ce budget, vous avez également de la publicité sur Google et les réseaux sociaux prévues. Et donc une manière d’attirer les gens sur votre site.

Risques

Les risques sont élevés. Est-il possible de gagner sa vie ainsi ? Oui. Mais est-ce facile ? Non, pas vraiment.

En fait, tout repose sur les produits vendus et la publicité qui est faite de l’entreprise. Au départ, vous n’êtes qu’un site parmi d’autres et vous ne faites franchement pas le poids face à Amazon et consorts.

Mais avec suffisamment de publicité et de techniques commerciales, vous pouvez vous construire une clientèle fidèle au business. En particulier, si vous visez le site de niche. Vous battrez les grands sites en ligne, grâce à des produits rares et exclusifs.

Boutique en ligne

L’épicerie bio, ou comment donner une alternative à la grande distribution ?

Description

L’épicerie bio est une épicerie qui s’est spécialisée dans la vente de produits bio. Dans les grandes surfaces, on manque généralement de référence dans la gamme de produits bio. Et surtout, ils ne vont pas assez loin et manquent d’idées.

Ouvrir une épicerie bio peut permettre de répondre aux besoins d’une clientèle spécifique.

En outre, cela permet de mettre en avant des produits locaux, vegan, végétarien qui trouvent rarement leur place dans les rayons des enseignes classiques. De même que les nourritures alternatives comme la poudre de protéines d’insectes.

Budget

Ouvrir une épicerie coûte de l’argent, car il faut pouvoir créer un magasin qui réponde aux normes actuelles. De plus, la demande est particulièrement forte, actuellement, pour des produits sans emballage. Mais cela implique que le magasin dispose d’un présentoir prévu pour ce type de produits.

L’un dans l’autre, le budget ne sera pas plus conséquent que l’ouverture d’une épicerie classique. Surtout qu’il sera possible de se passer de frigos, ou à tout le moins d’en avoir un moins grand nombre.

Risques

Peu de risques… Vous venez combler une attente du public. En particulier dans les villes où l’offre n’est pas encore installée. Et avec ce que l’on voit à la télé, il y a peu de doutes que les gens veuillent aller vers un mode de vie plus polluant ou moins respectueux de l’environnement.

Epicerie bio

Pourquoi choisir de devenir chauffeur privé ou VTC ?

Description

Le chauffeur VTC s’occupe de transporter ses passagers d’un point A à un point B en offrant des services plus qualitatifs que ceux d’un taxi.

Par exemple, une voiture de standing, des services personnalisés (rafraichissements, etc.), un conducteur majordome, etc.

Le métier est soumis à une réglementation stricte qui permet d’éviter que des individus peu recommandables le pratiquent.

Budget

Il faut compter plusieurs milliers d’euros pour devenir chauffeur VTC et rendre ce projet réel. Il faut d’abord suivre une formation et passer les examens demandés pour avoir une licence de chauffeur VTC. Cela ne se fait pas sans peine.

Ensuite, il faut acheter le matériel et créer la société. Or, l’achat d’une voiture de luxe ou d’une berline coûte très cher à rentabiliser. Même si ce n’est pas sur fonds propres, cela grèvera les finances de l’entreprise.

Risques

Il s’agit d’un métier relativement risqué au vu de l’investissement. Pour que cela fonctionne, il faut une clientèle et qu’elle se fasse connaître. Difficile de se faire un nom à soi et de se démarquer de la concurrence.

En outre, il est interdit de stationner en ville et d’attendre le client, comme le ferait un taxi.

Enfin, la plupart des clients proviennent d’applications comme Uber. Ce genre de sociétés prend une part non négligeable du montant facturé pour la mise en contact du client et du chauffeur.

Chauffeur VTC

Comment trouver une entreprise valorisante avec l’ouverture d’une crèche ?

Description

Ouvrir une crèche permet d’accueillir des enfants durant la journée alors que les parents travaillent. Il s’agit du métier de puéricultrice lié à celui de gérant d’entreprise.

C’est un métier très valorisant, car il aide les parents et permet aux enfants de se développer normalement. C’est en quelque sorte être maman d’accueil. Mais reste un business dur et sans merci.

Budget

Ouvrir une crèche coûte de l’argent. Il faut trouver un lieu d’ouverture et l’aménager. L’accueil d’enfants est très exigeant et de nombreuses règles sont à respecter.

Il y a les règles de sécurité, les normes d’hygiène, le matériel d’accueil. Tout cela coûte cher et doit être rentabilisé.

En outre, une puéricultrice ne peut pas s’occuper de 10 enfants en même temps. Il y a des ratios à respecter. Donc, la masse salariale augmente avec le nombre d’enfants.

Risques

Une crèche est toujours un bon investissement pour un business. Pour autant que vous ayez la fibre maternelle.  Il faut aimer les enfants et aimer s’en occuper ! Surtout qu’ils ne sont pas tous les jours faciles…

Mais vous êtes certain d’avoir une clientèle avec ce projet, quel que soit votre budget. Car les places en crèche sont très demandées. De fait, il y a pénurie face à la demande et face au nombre de parents qui travaillent à temps plein.

Vous tournerez à plein régime et devrez refuser du monde. Qui plus est, si un parent est mauvais payeur, vous avez une liste d’attente pour le remplacer. Il y a donc peu de risques de perdre de l’argent.

Crèche

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.