Assurance emprunteur et l’évaluation de la perte d’autonomie

Une assurance emprunteur n’est pas obligatoire pour les nouveaux propriétaires, mais certaines banques l’exigent pour accorder le prêt. Parmi les garanties liées à une assurance emprunteur se trouve la couverture en cas de perte d’autonomie. Examinons cette garantie qui pérennise votre projet immobilier et vous permet de ne pas avoir à solliciter vos proches en cas de maladie.

Pourquoi inclure une garantie perte d’autonomie à votre crédit immobilier ?

Souscrire une assurance pour son prêt immobilier permet de sécuriser une nouvelle acquisition. La législation en cours est largement en faveur d’une souscription de l’assurance emprunteur auprès d’un courtier en ligne comme Magnolia. L’assurance prêt immobilier se souscrit avec un nombre fini de garanties qui permettent de mieux protégés les assurés. Que vous soyez encore dans la fleur de l’âge, ou déjà en milieu de vie, nul ne peut prévoir l’avenir. La garantie PTIA (ou perte irréversible d’autonomie) est prévue pour vous protéger contre les revers de santé qui pourraient compromettre vos capacités de remboursement.

Que trouve-t-on dans la garantie dépendance d’un contrat d’assurance emprunteur ? Ce contrat définit 2 niveaux de dépendance et les niveaux de garantie qui les accompagnent. Pour les assureurs, il y a dépendance à partir du moment où l’une des 4 grandes fonctions vitales suivantes ne peut plus être remplie : se laver, s’habiller, s’alimenter ou se déplacer. La dépendance totale intervient quand la personne ne peut plus accomplir seule 3 de ces 4 grandes fonctions. On parle dépendance partielle quand la présence d’un tiers devient nécessaire.

Perte d'autonomie

Le niveau de Couverture de la PTIA de votre assurance-crédit immobilier va varier en fonction du degré de la perte d’autonomie :

  • L’invalidité permanente totale (IPT) se définit par une perte de plus de 66 % d’autonomie. Les mensualités restantes du contactant donnent lieu dans ce cas, à une prise en charge de 100 % par l’assureur, jusqu’à la fin des échéances prévues.

  • L’invalidité permanente partielle (IPP) définit une perte d’autonomie comprise entre 33 et 66 %. Elle donne droit à une prise en charge partielle des mensualités de remboursement restantes.

  • En revanche, si l’invalidité est inférieure à 33 % aucune garantie de votre assurance emprunteur ne fonctionne.

Une garantie peu utile pour l’assurance emprunteur ?

Non malheureusement, car le risque de devenir dépendant à notre époque existe bel et bien. Les accidents de la route, maladies cardio-vasculaires ou la maladie d’Alzheimer touchent de nombreuses personnes chaque année. On compte aujourd’hui 1,3 million de personnes dépendantes en France, et ce chiffre ne cesserait de croître. Assortir son assurance emprunteur d’une garantie dépendance vous protège, mais protège également vos proches.

Songez qu’en cas de problème, le coût d’une auxiliaire de vie à domicile revient à environ 1800 € par mois, sans coûter le coût de l’aménagement du domicile. Le coût moyen d’un EPHAD pour personne dépendante est souvent très élevé (autour de 3500 € moyens en région parisienne). De plus, si vos moyens sont insuffisants et vos enfants solvables, c’est aussi sur eux que risque de retomber le coût de votre prise en charge.

Une garantie assurance PTIA incluse à votre assurance prêt immobilier peut vous aider à rebondir dans ce type de situation. Les différentes garanties peuvent prévoir des rentes, qui seront versées dès la situation évaluée. Il n’est pas rare de se voir aussi proposer une garantie capital aménagement pour adapter le domicile de la personne dépendante à ses nouveaux besoins.

En vieillissant

D’autres services d’assistance peuvent accompagnent la garantie PTAI, comme l’aide à la recherche d’un EPHAD. En cas de fracture, des heures d’aide-ménagère gratuite avec portage des repas et des médicaments existent aussi. Les aidants sont aussi concernés par ces dispositifs qui peuvent inclure pour eux des formations ou une assistance psychologique par téléphone.

Tomber dans la dépendance en avançant en âge est une possibilité qu’il ne faut donc pas ignorer quand on se porte propriétaire d’une résidence principale, secondaire ou d’un investissement locatif. Il est souhaitable de bien anticiper les risques et le niveau de garantie qui vont avec, dès la signature de l’assurance emprunteur.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.