Bitcoin VS Ethereum : les différences

À une époque où les nouvelles technologies prennent de plus en plus d’ampleur, tous les secteurs se mettent au diapason. C’est notamment le cas de la finance. La monnaie ne sera pas l’exception. Dans ce domaine, deux cryptomonnaies se démarquent : le bitcoin et l’Ethereum. De quoi s’agit-il ? Quelles sont leurs différences ?

Petit rappel sur la cryptomonnaie

Il est également question de cryptodevise, de monnaie cryptographique, de cryptoactif ou encore de cybermonnaie. La cryptomonnaie est une monnaie qui fonctionne de manière très différente de la monnaie « classique ». Si cette dernière nécessite l’intervention d’une banque centrale, la cryptomonnaie s’échange de pair à pair. L’utilisation est possible via un réseau informatique décentralisé. Dans cette catégorie, une entité se démarque indubitablement. Il s’agit du Bitcoin qui est d’ailleurs considéré comme étant une forme de paiement à la fois légale et taxable en Nouvelle-Zélande depuis le mois d’août 2019. Il faut également mentionner l’Ethereum qui constitue à la fois une cryptomonnaie et une plateforme informatique décentralisée.

Bitcoin VS Ethereum : les différences
Bitcoin et Ethereum sont des monnaies virtuelles.

Le Bitcoin

De quoi s’agit-il ?

Si vous souhaitez toucher de vos propres doigts un Bitcoin, cela vous sera impossible. En effet, il s’agit d’une monnaie virtuelle qui permet de faire une transaction sans avoir recours à une tierce partie. Dans ce même registre, cette monnaie n’est associée à aucune banque centrale.

Genèse

La crise financière qui a sévi en 2007 – 2008 a été marquée par le manque de billets. Satoshi Nakamoto, un personnage si mystérieux que personne ne sait si c’est une personne physique, morale ou même un groupe de personnes anonymes, met en évidence l’importance d’un système électronique de paiement qui n’est pas matérialisé, c’est-à-dire étant basé sur la cryptographie.

Il souhaitait également que la transaction ne passe pas par une entité tierce comme les banques et autres institutions financières. D’après lui, les frais demandés sont énormes et il s’agirait même d’une sorte de « fraude ». C’est pour pallier tout cela qu’il a créé le Bitcoin.

Fonctionnement

Les personnes qui sont responsables de cette valeur monétaire s’appellent « mineurs ». Ils utilisent des ordinateurs si puissants qu’un piratage est pratiquement impossible.

Cela n’amènerait d’ailleurs à pas grand-chose, car dès que le système est touché d’une manière détournée, le système s’effondrerait et personne ne serait gagnant. Cette valeur monétaire est donc plus que fiable. En même temps, vous en trouverez très peu en circulation.

Généralement, les banques sortent plusieurs nombres de billets pour chaque valeur existante. Par exemple, en mars 2018, 15 milliards de billets de 50 € circulaient dans le monde. Pour éviter ce type de problème, le Bitcoin qui n’a d’ailleurs qu’une seule unité de valeur ne dépasse pas les 21 millions d’unités.

La seule différence c’est comme dans l’ancien temps où la monnaie peut être fractionnée. Celui-ci peut l’être jusqu’à 100 fois. Chaque titulaire d’un compte Bitcoin possède une clé virtuelle unique composée d’une suite de chiffres et de lettres. Quand vous utilisez la clé, une autre clé plus simple va être créée automatiquement pour servir de signature. Le taux de transaction est assez élevé, car 1 Bitcoin vaut environ 9 000 €.

Bitcoin VS Ethereum : les différences
Un Bitcoin équivaut à 9000 Euros

L’Ethereum

Moins connu, il commence à faire parler de lui. Mais entre Bitcoin et Ethereum, quelle est la différence ?

De quoi s’agit-il ?

Contrairement au Bitcoin qui est une monnaie virtuelle, l’Ethereum est à la fois une cryptomonnaie et une plateforme décentralisée. Il permet d’utiliser des applications décentralisées ou DAPP qui sont beaucoup plus sécuritaires par rapport au réseau utilisé par la majorité.

Il permet également de lancer des contrats. Cependant, contrairement au Bitcoin où vous n’avez pas besoin d’être un as de l’informatique, l’Ethereum nécessite une connaissance assez poussée, car il faut savoir utiliser un propre langage informatique qui lui est propre : Solidity.

Bitcoin VS Ethereum : les différences
Ether vaut 100 Euros

Genèse

L’Ethereum a été créé par le programmeur informatique Russe Vitalik Buterin en 2014. Cette idée est inspirée du Bitcoin créé en 2008. D’ailleurs, il a utilisé le réseau de Satoshi Nakamoto pour faire fonctionner son système.

Fonctionnement

L’Ethereum est donc un réseau permettant de faire des transactions via internet. Cependant, qui dit « transaction » dit forcément unité de valeur. Pour lui, il s’agit de l’Ether. Même si 1 Ether ne vaut pas autant que 1 Bitcoin, cela ne signifie pas qu’il ne vaut rien. 1 Ether vaut 100 €.

Le titulaire d’un compte Ethereum possède un code qui lui est propre. Pour qu’une transaction puisse se faire, des codes sont envoyés à chaque partie pour permettre la vérification et la sécurité. Vous pouvez également l’utiliser comme mode de paiement dans une boutique.

Le système est également entretenu par des « mineurs ». Ils utilisent des ordinateurs puissants, mais également un algorithme complexe : « Proof of Work ». Cependant, il va bientôt le changer par le « Proof of Stake » qui est beaucoup plus puissant, mais qui consomme moins d’énergie.

Vous pourrez également faire des échanges sans que votre « argent » ne passe par une personne tierce comme les banques. Il n’y a donc pas les problèmes de frais que les monnaies virtuelles essaient de supprimer.

Que ce soit le Bitcoin ou l’Ethereum ou plus précisément l’Ether, ce sont des unités monétaires virtuelles. Elles vous permettront de faire des transactions sans qu’elles ne soient connues par les institutions étatiques comme les banques. Elles sont donc plus sécurisées.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.