Comment fonctionne le cashback ?

Comment fonctionne le cashback ? Pour ceux qui voyagent souvent aux États-Unis ou au Royaume-Uni et qui y effectuent des achats dans un établissement, cette question n’est sûrement pas inconnue. Dans ces deux pays, le cashback est une pratique très populaire. En France, cependant, il est relativement nouveau. 

Qu’est-ce que le cashback ?

Cashback traduit de l’anglais signifie « argent remis ». Ce terme s’utilise non seulement dans le commerce en ligne, mais aussi dans le secteur bancaire, les paris et l’hôtellerie. Le remboursement dans le cadre des achats sur Internet signifie une remise d’une partie du prix d’achat qui va à un compte spécial et qui peut être ensuite commodément retiré grâce à une carte bancaire, un compte PayPal etc.

Cashback
La joie d’un heureux bénéficiaire de cashback.

En termes simples, l’utilisateur se verra retourner une partie du montant de ses achats simplement en utilisant cette plateforme, sans conditions supplémentaires. Plus il fait des achats sur internet, plus il peut économiser de l’argent.

On parle également de cashback lorsqu’un client retire de l’argent à la caisse d’un supermarché. Dans ce cas, il apparaît comme une solution alternative au distributeur automatique de billet pour retirer de l’argent liquide.

Comment ça fonctionne ?

Pour utiliser le service de cashback, il faut créer un compte personnel sur le site de cashback correspondant. Après l’enregistrement, il faudra trouver les sites marchands souhaités dans la liste et faire ses achats comme d’habitude. Une fois la transaction terminée, le montant correspondant ira au compte de l’utilisateur et il décidera quoi en faire.

Les services de cashback sont efficaces parce que chaque partie obtient des avantages. Les magasins obtiennent de nouveaux clients, tandis que les services de cashback sont rémunérés pour l’envoi de ces clients dans les magasins. De plus, le système est totalement sûr, car il ne nécessite pas la saisie de coordonnées bancaires.

Voici comment cela fonctionne dans le cas de retrait d’espèces à la caisse d’un supermarché. Lorsqu’un client veut du cash, il demande au commis d’ajouter au total de son achat le montant dont il a besoin. Il paie le montant total avec sa carte de crédit ou de débit et le caissier restitue la différence entre l’achat et le montant payé en espèces.

L’établissement ne facture aucune commission (c’est un service supplémentaire qu’il offre au client), bien qu’il en existe qui requièrent un minimum d’achat pour retirer de l’argent. Certains magasins fixent un montant maximum d’espèces à retirer.

Ce système est très pratique pour les habitants des zones rurales qui n’ont plus à se déplacer pour retirer du cash aux guichets automatiques des banques qui se trouvent le plus souvent dans les grandes villes.

Comment utiliser un service cashback ?

Habituellement, le site de cashback nécessite d’atteindre un seuil minimum avant de pouvoir demander le paiement dû. Cela est fait dans le but de fidéliser les utilisateurs qui devront accumuler une quantité minimale d’achat pour collecter l’argent, puis effectuer d’autres achats.

Souvent, les utilisateurs sont davantage incités à acheter grâce à un bonus qui leur est offert lors de leur inscription sur le site. D’une manière qui ne varie que légèrement d’une plateforme à l’autre, l’argent peut être remboursé à la demande de l’utilisateur, en créditant un compte bancaire (ou un portefeuille électronique comme PayPal) indiqué par lui. Le remboursement peut être également automatique. Dans ce cas, l’argent est crédité sur le compte bancaire après chaque transaction individuelle.

Qu’est-ce qu’une carte de crédit cashback ?

Les cartes de crédit / débit Cashback sont nées il y a quelques décennies aux États-Unis en tant que précurseur de tous les autres systèmes de cashback actuels.

Ce sont des cartes normales des circuits principaux (American Express, Mastercard, Visa) qui créditent automatiquement un pourcentage fixe de ce qui est dépensé, via leur utilisation, au titulaire de la carte.

Dans ce cas, l’accent n’est donc pas mis sur le concept de « boutique partenaire », mais sur l’utilisation de la carte de crédit elle-même, avec une incitation très convaincante. Partout où une transaction a lieu avec la carte (que ce soit dans un magasin physique ou sur Internet), un pourcentage fixe des dépenses sera crédité à nouveau sur le solde de la carte ou le compte bancaire associé.

L’avantage des cartes de crédit cashback est la commodité absolue de leur utilisation. Elles peuvent être utilisées pour tout type de paiement (sans avoir à choisir entre les magasins partenaires et non partenaires. Elles ne diffèrent en rien d’une carte de crédit normale.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.