Comment bien choisir sa carte bancaire ?

Décidément, la carte bancaire a encore de beaux jours devant elle. Avec plus de 49% des paiements réalisés dans l’Hexagone réalisés par son intermédiaire (statistique 2016, publiée par Le Figaro), sa montée en puissance va d’ailleurs de pair avec l’essor du e-commerce et des achats en ligne. Mais l’on a tendance à désigner à tort l’ensemble des cartes sous le terme de « carte bancaire ». En effet, la plupart des Français possèdent une carte de débit, à l’instar de la fameuse carte bleue. Une raison qui a poussé les émetteurs à indiquer la catégorie de ces cartes sur le petit rectangle en plastique.

Les différentes catégories de cartes bancaires

Derrière le terme abusif « carte bancaire » se trouve le mot « banque », mais il faut savoir que ce n’est pas le seul établissement qui peut émettre ce type de cartes. Mais avant de voir comment bien choisir sa carte bancaire, notez qu’il existe différentes catégories de cartes qui répondent à différents usages :

  • les cartes de crédit qui permettent d’effectuer uniquement des retraits aux distributeurs ;
  • les cartes de paiement (ou cartes bleues, en France) sont les cartes les plus couramment utilisées pour réaliser des retraits ou des achats, en plus de bénéficier de services associés ;
  • les cartes de paiement à autorisation systématique qui se distinguent par l’obligation de faire une demande systématique auprès de la banque pour contrôler que le solde est suffisamment créditeur pour répondre à la transaction ;
  • les cartes prépayées rechargeables qui s’appuient sur le même principe que les cartes de recharge téléphoniques ; elles ne dépendent pas des comptes bancaires et s’adressent principalement aux mineurs ainsi qu’aux personnes en interdit bancaire.

Carte bancaire : comment la choisir au mieux ?

Quelle que soit la catégorie de carte souhaitée, bien choisir sa carte bancaire implique de savoir quelle carte répond exactement aux besoins de son porteur. Pour ce faire, il vous suffit de répondre à quelques questions :

  • Carte nationale ou internationale : est-ce que vous prévoyez d’effectuer des retraits ou des achats à l’étranger ?
  • Débit immédiat ou différé : préférez-vous éviter les découverts en optant pour le débit immédiat ?
  • Montant du plafond de retrait : quel montant maximum souhaitez-vous bénéficier ?
  • Montant du plafond de paiement : il en va de même pour ce critère, qui concerne avant tout les achats de façon générale ;
  • Montant du découvert autorisé : si vous avez opté pour une carte à débit différé, votre banque propose une autorisation de découvert dont le montant est calculé en fonction de la carte bancaire utilisée ;
  • Étendue du réseau de distributeurs : Visa et MasterCard tiennent la première place du podium en matière d’émetteurs de cartes, possédant respectivement 56 000 et 50 000 distributeurs en France.
  • Niveau de couverture : la plupart des cartes bancaires sont associées à des offres d’assurances, d’assistance ou de conciergerie (notamment sur les cartes haut de gamme) dont la qualité de service varie en fonction de l’émetteur.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.