Comment estimer le prix d’un terrain ?

La vente d’une parcelle de terrain n’est pas si différente de la vente d’une maison. La première étape consiste à décider du prix demandé. La valeur des terres, comme la valeur de la maison, est en grande partie déterminée par rapport à d’autres propriétés similaires.

L’estimation d’un terrain peut sembler facile parce qu’il n’y a pas de structures sur la parcelle. Cependant, ce n’est pas toujours vrai. Avec une construction (parcelle améliorée), sa valeur marchande est généralement fixée par le bâtiment physique dessus. Une parcelle non améliorée, en revanche, est une toile vierge. Sa valeur est enveloppée dans son potentiel futur : ce que le propriétaire veut faire avec le terrain et le zonage du site.

Les questions de taille

Pour commencer, une étude officielle d’un lot permettra d’identifier l’emplacement exact et la taille du terrain, mais aussi la quantité de façade de rue qu’il comprend. Un arpenteur peut également vous aider à identifier la topographie de la parcelle.

Il vous indiquera sur quelles parties de votre terrain il est possible de faire des travaux de construction. La taille, l’emplacement, la topographie et la possibilité de faire des constructions influencent la valeur d’un terrain.

Estimer le prix d'un terrain

Quelle serait l’utilisation optimale de votre terrain ?

Deux parcelles de terre identiques peuvent avoir des valeurs très différentes en fonction de leur utilisation potentielle. En termes d’estimation de terrain, une parcelle destinée à accueillir des immeubles va logiquement coûter plus cher qu’une autre avec les mêmes caractéristiques, mais qui va accueillir un parc.

L’utilisation potentielle et le zonage constituent donc des éléments importants dans la détermination de la valeur d’une parcelle. Pour être accompagné durant votre projet, pensez à l’estimation d’un terrain avec City&You.

L’estimation par valeur résiduelle

Dans le cas où vous n’arrivez à pas trouver de propriétés comparables en vente, commencez par déterminer la valeur de ce que vous pouvez construire dessus à la revente. Soustrayez les coûts de construction et d’amélioration. Puis, enlevez un profit raisonnable. La somme restante, aussi appelée valeur résiduelle, est l’estimation du terrain constructible à sa valeur marchande.

L’évaluation de la valeur marchande selon le prix du marché

Une fois que vous avez compris la nature physique de votre terrain et ce qu’il est potentiellement possible de faire avec, vous pouvez le comparer avec d’autres parcelles qui ont été vendues au cours de l’année. En consultant les prix de ventes d’autres terrains comparables, vous aurez une idée approximative de la valeur de votre bien.

Pensez à comparer les prix au mètre carré et non les prix de vente généraux. L’aide d’un agent vous sera peut-être utile.

Bien que la valeur évaluée ici soit une approximation, elle doit être assez précise en suivant l’évolution actuelle du marché. Gardez à l’esprit que vous devez avoir une bonne connaissance du zonage, des plans directeurs et des données macro… Cela fait que la méthode d’estimation de terrain est basée sur des informations qualitatives. Cela la rend alors plus crédible.

Recherchez les prix de vente des terrains comparables dans votre région au cours des dernières années. Les bonnes propriétés de comparaison sont celles qui sont actuellement énumérées ou vendues au cours de la dernière année (deux ans si le marché est lent) et celles qui partagent beaucoup de qualités semblables avec votre terre (emplacement, caractéristiques topographiques, etc.). Pour faire une comparaison solide, vous aurez besoin d’un minimum de 10 propriétés.

Calculez tous les prix de vente que vous avez trouvés pour avoir une estimation de terrain avec un prix par mètre carré. Pour cela, il vous suffit de diviser le prix de vente par le nombre de mètres carrés de la propriété. Ensuite, faites la moyenne de tous les prix. Pour cela, additionnez tous les prix et divisez la somme par le nombre de propriétés. Enfin, multipliez la moyenne par le nombre de mètres carrés de votre terrain. Et voilà, vous venez de faire votre estimation de terrain.

Terrain de plusieurs hectares

Tenez compte des changements de tendance du marché

Mettez les prix de vente par mètre carré que vous avez rassemblés par ordre chronologique de vente. Les prix de vente ont-ils augmenté ou baissé au fil du temps ? Ajustez votre estimation de terrain constructible en conséquence.

Dans les marchés les plus stables et évolutifs, la valeur de votre terrain sera probablement plus élevée que le chiffre que vous avez calculé dans le paragraphe précédent. Dans les marchés plus faibles, ce sera le cas contraire. Cependant, ce sera aussi proche d’une estimation de terrain que vous pouvez faire sans l’aide d’un agent immobilier. N’oubliez pas que ce dernier en sait plus sur la fluctuation du marché.

Communiquez avec un professionnel de l’immobilier pour déterminer un chiffre plus concret. En tant qu’expert dans le domaine, il peut vous fournir une valeur foncière plus précise en tenant compte des services publics possibles, des limites à l’utilisation des terres et d’autres facteurs qui contribuent à la détermination de la valeur de votre parcelle. Vous trouverez sur ce site plus d’astuces sur l’estimation d’un terrain.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.