Comment trouver un organisme de crédit pour FICP ?

Être fiché FICP est la pire des choses qui puissent arriver à quelqu’un qui recherche un prêt. En effet, les banques consultent systématiquement ce fichier à chaque fois qu’un client leur demande un prêt, et la plupart refusent systématiquement de traiter avec les personnes fichées. Mais alors, comment trouver un organisme de crédit lorsqu’on est fiché FICP ?

Qu’est-ce que le fichage FICP ?

Le sigle FICP signifie Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers. Les personnes ayant raté deux échéances dans le remboursement d’un prêt sont automatiquement inscrites sur ce fichier géré par la banque de France. Les banques consultent toujours ce fichier avant d’accorder un prêt. Ce fichier leur permet, en effet, d’évaluer le risque qu’il y a à prêter de l’argent à un client donné. Quoique n’étant pas interdit de banque, les clients fichés FICP ont beaucoup de mal à trouver un établissement de crédit qui accepte de leur accorder un simple prêt.

Homme en difficulté
Lorsqu’on se retrouve fiché FICP, il ne sert à rien d’adopter des comportements défaitistes et douteux qui induisent états seconds et problèmes de santé. Bien que difficile, trouver un établissement prêteur et s’en sortir, restent possibles et à portée de quiconque cherche.

Un autre fichage équivalent au fichage FICP est le fichage FCC (Fichier central des chèques). Les personnes inscrites sur ce fichier sont celles qui ont émis plusieurs chèques sans provision ou qui ont fait un usage excessif de leur carte de crédit. Le fichage FCC est, lui, synonyme d’interdiction de banque. Ce fichier est également géré par la Banque de France qui le met à jour tous les 15 jours.

Un particulier qui réussit à contracter un prêt est d’office radié de ces fichiers, mais le plus dur consiste à trouver un établissement de crédit qui accepte de le faire.

Les prêts aidés et les microcrédits peuvent-ils aider un fiché FICP ?

Les personnes fichées FICP ne sont pas toutes des personnes dispendieuses, irresponsables ou peu enclines à rembourser leurs dettes. Ce fichage peut intervenir suite à un oubli ou à une situation financière peu reluisante. Les microcrédits et les prêts aidés peuvent être des solutions pour sortir du surendettement. L’ADIE (association pour le droit à l’initiative économique) et la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) peuvent aider les fichés FICP qui traversent une mauvaise passe.

Les crédits accordés par la CAF sont les suivants :

  • prêt préventif (entre 200 et 1250 €)
  • prêt de 800 € pour s’équiper en électroménager
  • secours (600 €)

L’ADIE accorde les prêts suivants :

  • microcrédit professionnel (jusqu’à 10.000 euros)
  • microcrédit personnel
  • micro crédit mobilité de (300 à 5000 €)

Qu’en est-il du rachat de crédit pour FICP ?

Le rachat de crédit est une autre solution pour sortir du fichage FICP et être éligible à un prêt auprès d’un établissement de crédit traditionnel. Les banques qui acceptent ce type de transaction ne sont pas légion, mais elles existent tout de même.

Cette solution requiert de posséder un bien de grande valeur tel qu’un bien immobilier. Dans ce cas, le fiché FICP doit hypothéquer et la banque lui donne en retour de quoi financer le rachat de sa dette. Cependant, aucune banque ne s’engagera au-delà de 60% de la valeur du bien.

Peut-on accéder au crédit pour FICP en honorant finalement ses dettes ?

Payer ses dettes est la meilleure solution pour sortir du fichage FICP. C’est le non remboursement d’un prêt qui conduit à l’inscription d’un particulier sur le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers. Si la dette est remboursée, le client est automatiquement radié du fichier et il retrouve la pleine capacité à emprunter.

Nul besoin de chercher un établissement particulier, car il pourra désormais s’adresser à la banque qu’il souhaite pour avoir le prêt qu’il désire. Rembourser ses dettes est également la solution la plus responsable, car il s’agit d’un engagement à sortir du surendettement. Avec cette solution, le fiché FICP peut comparer les différentes solutions de crédit disponibles et opter pour celle qui lui convient le mieux.

Accès bau crédit pour FICP
Lorsque le particulier réussit à rembourser sa dette, son fichage FICP cesse, … ouf.

Quelles associations peuvent aider à accéder au crédit  FICP ?

Les associations caritatives, ne sont peut-être pas des établissements de crédit, mais elles peuvent aider les fichés FICP à régulariser leur situation par l’octroi d’un prêt à un taux très bas. 

La Croix Rouge accorde jusqu’à 3000 € aux personnes en difficulté financière. Cet argent pourrait être utilisé pour solder sa dette afin de pouvoir à nouveau emprunter auprès d’un établissement de crédit classique. Le taux d’intérêt est très bas et il n’y a ni assurance, ni frais de dossier à payer.

L’association CRESUS peut être d’un précieux secours. Elle aide les personnes surendettées à sortir du surendettement par le montage d’un dossier en vue de voir leurs dettes annulées ou réduite. Elle accorde également des microcrédits dont le montant peut aller jusqu’à 10.000 €. 

Les banques en ligne également appelées néo-banques sont une solution qu’il ne faut pas négliger. Contrairement aux organismes de crédit traditionnels qui posent ces conditions drastiques, ces établissement sont très flexibles et acceptent facilement les personnes fichées. Elles disposent également de produits qui peuvent aider une personne fichées à régulariser sa situation et à sortir de la précarité.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.