Cyberattaques : comment protéger les données de son entreprise ?

La protection des données est un besoin auquel les entreprises doivent faire face de manière de plus en plus proactive. La question n’est plus de savoir si son entreprise subira des cyberattaques, mais quand elles se produiront. Ne pas avoir de moyens pour défendre sa firme contre le piratage de ses données peut lui coûter très cher. Mettre en place un plan de cybersécurité est la bonne réponse pour vous défendre contre les cybercriminels.

Cyberattaques apprendre à connaître l’ennemi de l’entreprise

Protéger son entreprise contre les cyberattaques impose de connaître les armes utilisées par les hackers. Il s’agit, entre autres, de :

  • Virus, 
  • Usurpation d’identité,
  • Vol d’identifiants,
  • Déni de service distribué,
  • Hameçonnage. 
Cybersécurité
Pour bien protéger son entreprise contre les cyberattaques, il importe de connaître les menaces et surtout comment les cybercriminelles procèdent.

Virus

Les virus sont l’une des armes les plus utilisées pour une attaque informatique. Ils constituent un type de malware spécialement conçu pour endommager les ordinateurs des victimes.

Ils peuvent se répliquer eux-mêmes dans les bonnes conditions et infecter un ordinateur sans l’autorisation de l’utilisateur.

Un virus a la capacité de corrompre des fichiers et de voler des informations privées telles que les données de carte de crédit de l’utilisateur et de les renvoyer au pirate.

Usurpation d’identité

Une autre stratégie des pirates informatiques est l’usurpation d’identité. Il s’agit d’un type de menace de cybersécurité qui implique de voler les informations personnelles de la victime sur les sites de réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram, etc.

Si suffisamment d’informations sensibles sont collectées, cela pourrait permettre au cybercriminel de faire semblant d’être un membre de l’entreprise. Dans certains cas, les pirates peuvent voler les coordonnées bancaires des victimes et les utiliser pour leur gain personnel.

Déni de service distribué

L’attaque DDoS (Déni de service distribué) est une attaque qui met un système dans l’impossibilité de fonctionner normalement. Ces attaques sont effectuées de différents endroits par plusieurs personnes qui opèrent en collaboration.

Parfois, les attaques DDoS sont créées par un seul pirate qui prend le contrôle d’un grand nombre d’ordinateurs sur Internet et les transforme en zombies, puis les utilise comme support pour effectuer l’attaque DDoS.

Hameçonnage

Le phishing ou hameçonnage d’un type de fraude électronique qui est utilisée pour voler des contenus importants, tels que les données de carte de crédit et les informations sensibles des entreprises. Dans ce type de cyberattaque, les pirates informatiques exploitent les faiblesses de technologies telles que la VoIP et la messagerie instantanée.

Vol d’identifiants

Le vol de mot de passe est une pratique courante dans le piratage informatique. Il s’agit d’un type de menace qui implique une tentative de piratage des mots de passe d’entreprise. Avec l’aide d’un outil de piratage, les pirates peuvent pirater les informations d’identification du compte de la victime et y accéder.

Cyberattaques
Les pirates peuvent également effectuer des cyberattaques par mot de passe sur un écran de connexion informatique pour accéder à l’ordinateur d’une victime et aux données stockées à l’intérieur.

Comprendre les éléments d’une bonne protection des données

La première étape dans la création d’une stratégie de sécurité informatique consiste à vraiment comprendre ce que l’on entend par «protection des données personnelles». La protection des données personnelles contient trois points principaux, à savoir la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité.

La confidentialité signifie que vos données ne doivent être accessibles qu’aux personnes directement concernées ou aux personnes d’une catégorie spécifique. Vos données doivent conserver leur intégrité et être dans le format demandé par l’utilisateur. Elles ne doivent pas avoir été substantiellement modifiées par le système d’acquisition, de stockage ou de transmission. Enfin, vos données doivent être disponibles chaque fois qu’une personne avec des privilèges spécifiques le demande.

Évaluer la vulnérabilité de l’entreprise

Pour protéger vos clients, vous devez identifier tous les périphériques informatiques physiques et virtuels au sein de l’organisation. Il est important de créer une liste comprenant :

  • stations de travail et les ordinateurs portables
  • serveurs de fichiers réseau
  • serveurs d’applications réseau
  • pare-feu et commutateurs de l’entreprise;
  • imprimantes multifonctions
  • appareils mobiles.

Cette analyse de l’infrastructure doit distinguer les systèmes et appareils cloud et les appareils sur site, c’est-à-dire les solutions installées directement sur un PC ou un serveur d’entreprise. Cela simplifie la recherche et l’archivage des données. Ensuite, il est important de classer toutes les données de votre entreprise et de les diviser en trois emplacements: cloud, systèmes et appareils sur site.

Sensibiliser et former le personnel

Sensibilisation et prise de conscience

Avant même de penser à investir dans un logiciel de détection des menaces, il convient de rappeler que la plupart des risques pour la sécurité ne proviennent pas de gangs de criminels ou de gouvernements étrangers hostiles, mais de l’intérieur. La négligence d’un employé, comme l’oubli d’un ordinateur portable dans le train, ou les actes malveillants de membres du personnel, sont à l’origine des deux tiers des cyber-violations de données.

Formation

Les employés doivent avoir accès à une formation continue sur la gestion des données. Il doit exister des directives claires définissant les données auxquelles les employés ont accès et celles auxquelles ils ne peuvent pas accéder. Des directives strictes pour le courrier électronique sont nécessaires.

Les employés doivent être empêchés de recevoir et d’ouvrir des e-mails dangereux qui ont déjà trompé le système de protection antivirus. Il faut absolument éviter d’ouvrir les courriels (emails) qui :

  • proviennent d’un expéditeur inconnu;
  • contiennent de nombreuses erreurs;
  • sont écrits dans une autre langue;
  • incluent des informations sans signification dans la ligne d’objet;
  • contiennent des applications et des programmes;
  • comprennent le rappel du paiement d’une facture inconnue;
  • contiennent uniquement des pièces jointes sans aucun message;
  • demandent des transferts d’argent urgents

Investir dans un service de protection contre le vol d’identité

Un hacker prétend être un responsable de haut niveau d’une entreprise et trompe l’utilisateur, le convaincant de déposer de l’argent sur son compte. Des événements similaires, techniquement connus sous le nom de BEC (compromis sur les e-mails professionnels), augmentent à un rythme alarmant. Selon le FBI, les pertes causées par des escroqueries similaires ont augmenté de 1300% entre 2015 et 2017.

Les attaques deviennent également de plus en plus sophistiquées car les criminels vont plus loin que la simple création de comptes contrefaits pour pirater les réseaux de messagerie d’entreprise. Une méthode peu coûteuse pour résoudre le problème consiste à introduire des protocoles de messagerie rigides. Par exemple, l’entreprise peut obliger le personnel à répondre au PDG dans un nouvel e-mail, plutôt que de simplement répondre directement. 

Pour les entreprises qui souhaitent des défenses plus rigoureuses, des entreprises comme Experian et Lifelock proposent des services de suivi et d’alerte, ainsi que des plans d’intervention d’urgence en cas de vol de données clients.

Protéger les données d'entreprise
Le choix d’un bon antivirus capable de protéger les appareils de l’entreprise est un élément indispensable pour soutenir l’activité des administrateurs informatiques.

Acheter un antivirus !

Un antivirus est un logiciel visant à prévenir, détecter et rendre inoffensifs les codes dangereux et les logiciels malveillants (programmes, documents, messages électroniques pouvant endommager un système informatique).

Les antivirus analysent tout fichier ou programme sur le point d’entrer dans le système, en le comparant à une archive contenant des informations sur les logiciels malveillants. Si le fichier correspond aux caractéristiques présentes dans l’archive, l’antivirus procède au blocage. Voici quelques fonctionnalités clés qu’un bon antivirus doit avoir:

  • Couverture totale : l’antivirus doit protéger tous les systèmes de l’entreprise et tous les points de terminaison, y compris les appareils mobiles;
  • Facilité d’utilisation : le système de protection doit avoir un tableau de bord clair, personnalisable et convivial;
  • Vitesse : les logiciels antivirus doivent éviter de ralentir le démarrage des appareils, la gestion des fichiers et la visualisation des pages Web et des applications multimédias;
  • Disponibilité : le service client doit être efficace.

Installer un pare-feu pour contrer certaines cyberattaques

Un pare-feu est un dispositif de sécurité réseau qui vous permet de surveiller le trafic entrant et sortant, à l’aide d’un ensemble de règles de sécurité prédéfinies pour autoriser ou bloquer le passage des données. Le pare-feu contrôle le trafic de données pour empêcher l’entrée ou la sortie des connexions dangereuses pour le système.

Du point de vue de son fonctionnement, un pare-feu est interposé entre le réseau de l’entreprise et le réseau externe, source de menaces possibles de cyberattaque. L’entreprise peut ajouter d’autres règles personnalisées, selon ses besoins. La plupart des pare-feux utilisent l’un des critères suivants:

  • Default-deny : par défaut, seul ce qui est explicitement autorisé est autorisé, tandis que le reste est bloqué;
  • Autoriser par défaut: par défaut, seul ce qui est explicitement interdit est bloqué, tandis que le reste est autorisé.

Faire l’acquisition d’un système de détection d’intrusion

Le système de détection d’intrusion (IDS) est un dispositif logiciel ou matériel utilisé pour identifier l’accès non autorisé aux ordinateurs et aux réseaux d’entreprise. Les systèmes IDS sont certainement parmi les outils de sécurité informatique les plus populaires pour surveiller les cyber-périmètres des entreprises. Ce sont des outils visant à assurer une surveillance continue de la sécurité afin d’identifier à l’avance les attaques potentielles sur le réseau.

L’IDS surveille et analyse toutes les activités du réseau afin de détecter les trafics de données anormaux. Dès qu’il détecte un problème, il envoie des alertes à la plateforme de gestion centralisée. De cette façon, l’entreprise a la possibilité d’agir préventivement et de bloquer le danger avant même qu’il ne se concrétise en un véritable incident de cybersécurité.

Protéger les terminaux mobiles contre les cyberattaques

Avec autant de données cruciales stockées aujourd’hui sur les appareils mobiles, il est essentiel de les protéger. Heureusement, l’univers des applications regorge désormais de nouvelles solutions. 

Gestionnaires de mots de passe

Les gestionnaires de mots de passe comme 1Password peuvent améliorer considérablement la sécurité en se souvenant des mots de passe impossibles à deviner. Il n’y a donc aucun risque de créer une chaîne de failles de sécurité en les réutilisant pour plusieurs connexions. 1Password vous permet également de générer des mots de passe pour chaque utilisateur.

Solutions de cryptage des données d’entreprise

Il existe des solutions comme Signal, qui peuvent fournir un cryptage de bout en bout pour toutes les communications. Cela vous permet de protéger les conversations les plus délicates des regards et des oreilles indiscrets. 

Verrouillage de données

Keeply permet aux employés de stocker leurs informations sensibles dans une section distincte de leur smartphone. Il offre également une fonctionnalité de verrouillage.

Grâce cette fonctionnalité, l’application se ferme lorsque le téléphone est placé face vers le bas. Une fonction « faux code PIN » fait alors apparaître des applications vides aux utilisateurs indésirables.

GSuite, très bonne solution pour protéger les données des entreprises de toutes tailles des cyberattaques

Développé par Google, GSuite figure parmi les solutions les plus efficaces pour protéger les données de l’ensemble des terminaux d’une entreprise contre les cyberattaques.

En plus d’offrir une messagerie professionnelle fiable et une suite bureautique très aboutie, GSuite protège ordinateurs, tablettes et téléphones utilisés dans le cadre des activités d’une entreprise.

Un terminal volé ou égaré ? Pas de souci, GSuite peut le bloquer à distance ! Un ou plusieurs mots de passe changés frauduleusement, une tentative d’intrusion dans les systèmes de l’entreprise ? Une alerte est vite envoyée aux administrateurs et super-administrateurs informatiques de l’entreprise.

Protéger son entreprise des cyberattaques
GSuite est de loin l’une des meilleures solutions de protection des entreprises contre les cyberattaques.

S’attacher les services d’un pirate professionnel

L’un des meilleurs moyens de protéger votre entreprise contre les cyberattaques est de consulter un pirate professionnel. Ce dernier testera votre système pour détecter les faiblesses et les failles. Les « pirates éthiques» ou « white hats » effectuent des tests d’intrusion. Ces tests permettent de découvrir rapidement les principaux problèmes.

Si l’administrateur informatique réduit ensuite les lacunes détectées, les principales faiblesses s’éliminent en conséquence. Cependant, il est logique que ce professionnel vérifie le système de temps en temps.

Mettre à jour vos systèmes d’exploitation et vos applications

Les pirates aiment utiliser les lacunes présentes dans les systèmes d’exploitation et déjà connues du public. Non seulement dans les systèmes Windows, mais également dans les navigateurs web, il existe de nombreuses lacunes techniques qui peuvent se résoudre avec une mise à jour.

En réalité, de nombreuses entreprises attendent trop longtemps pour effectuer les mises à jour nécessaires (parfois jusqu’à ce qu’il soit trop tard). Outre la mise à jour fréquente du système d’exploitation avec les derniers correctifs, vous devez également disposer des dernières solutions antivirus et d’un pare-feu opérationnel pour protéger le système.

Lutte contre les cyberattaques : Chiffrer et sauvegarder les données d’entreprise

Une stratégie efficace de protection contre les cyberattaques doit comprendre deux éléments. Il s’agit d’empêcher l’accès physique aux données sensibles et de les rendre inutiles si elles tombent entre de mauvaises mains. Les entreprises peuvent atteindre ce dernier en cryptant toujours leurs données.

Comme l’ont souligné les chercheurs de l’International Journal of Advanced Computer Science and Applications, le chiffrement des données reste la «solution la plus efficace» pour les violations de données, le cas échéant. Assurez-vous de crypter toutes les données sensibles, y compris les fichiers clients, les informations sur les employés et toutes les données commerciales.

De nos jours, un logiciel de chiffrement intégral du disque est inclus dans pratiquement tous les systèmes d’exploitation. Ce logiciel peut chiffrer toutes les données d’un ordinateur de bureau ou portable lorsqu’il est au repos.

Veuillez également activer le logiciel et le mettre à jour sur tous les appareils de l’entreprise. Et minimisez la durée pendant laquelle un ordinateur reste inutilisé et déverrouillé. Configurez donc tous les appareils pour qu’ils passent automatiquement en mode «veille» ou «verrouillage» après cinq minutes d’inutilisation.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.