Investissement immobilier : quelles sont les niches à explorer ?

Selon la FNAIM (Fédération nationale de l’immobilier), 1 million de biens immobiliers ont été vendus en 2017 dans l’Hexagone. Autant dire que l’investissement immobilier a retrouvé sa vitesse de croisière que l’on a pu constater en 2007. L’immobilier est l’un des marchés d’actifs les plus anciens et les plus populaires. La plupart des investisseurs en herbe dans l’immobilier le savent bien, mais ce qu’ils ne savent pas, c’est combien trouver la niche à explorer pour faire fleurir rapidement son investissement. À ce facteur s’ajoute le paramètre de l’emplacement que vous devez identifier en trouvant le bon marché.

Investir dans les immeubles d’entreprises

Les locaux professionnels constituent l’investissement phare pour de nombreux propriétaires immobiliers. Il s’agit, en effet, du type de propriété le plus important et le plus sollicité grâce à son emplacement stratégique dans les centres villes et les vastes parcs d’entreprises. Mais attention ! Le rendement de cet investissement peut être très variable car le marché a tendance à dépendre des performances économiques des entreprises. L’inconvénient en est que les immeubles de bureaux génèrent des coûts d’exploitation élevés. Cela dit, la perte d’un seul locataire peut avoir un impact considérable sur les rendements de l’investissement. Mais consolons-nous en disant qu’en période de prospérité, les entreprises ont tendance à être extrêmement performants et génèrent donc une demande considérable sur le marché de l’investissement locatif.

Investir dans un parking

Vous savez déjà que définir un bon ou un mauvais investissement locatif dépend avant tout de l’emplacement et du type de bien. Pourtant, encore peu d’investisseurs réalisent la récente montée en puissance du parking. En effet, cet investissement constitue une excellente solution pour débuter sur le marché, d’autant que le parking est accessible financièrement et surtout peu chronophage. Côté formalités et gestion, les contraintes diminuent largement : vous n’aurez pas à payer un plafond de loyer, ni à réaliser un entretien régulier… En fonction de l’emplacement et de l’état du parking, le montant de votre investissement initial se situe entre 3000 et 50 000 euros.

Parking

Investir dans un garage

Tout comme l’immobilier, l’achat d’un garage peut se révéler rentable sur le marché immobilier français. De nombreux investisseurs dans l’immobilier privilégient ce type de propriété pour de multiples raisons : capital initial réduit, aucune nécessité de réaliser des travaux d’entretien récurrents (contrairement à l’investissement locatif). Cependant, l’optimisation de la rentabilité implique de choisir un bon emplacement et de choisir le mode d’exploitation adapté.

Investir dans les appartements avec travaux

La hausse constante des impôts fonciers et de la taxation plus-values contraignent les investisseurs à investir dans la rénovation. Nous savons d’ailleurs qu’investir dans l’ancien offre des bénéfices de défiscalisation bien supérieurs à l’investissement dans le neuf. Trois régimes fiscaux correspondent tout à fait à l’investissement dans l’ancien : dispositif Malraux, déficit foncier et monuments historiques.

Investir dans les SCPI

Dans les solutions ci-dessus, nous avons parlé surtout de l’investissement locatif en direct. Mais pourquoi ne pas tenter les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) ou la « pierre papier » ? En effet, même dans l’achat d’un petit studio ou d’un T2, la facture initiale peut très vite approcher les 100 000 euros. L’investissement SCPI représente donc une solution plus accessible : 200 euros suffisent pour s’offrir le ticket d’entrée dans ces sociétés civiles.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.