L’affacturage inversé : une bonne solution pour les PME ?

Beaucoup de PME réclament en vain à leurs clients le paiement de leurs arriérés de factures. Non seulement cette situation pénalise leur trésorerie, mais elle ralentit également les flux d’affaires. Dans ce contexte, le recours à l’affacturage inversé prend tout son sens. Depuis plusieurs années, cette solution a permis de résoudre les problèmes d’impayés qui pénalisent les PME. Mais, comment fonctionne ce mode de financement?

Pour que les PME ne souffrent plus des impayées

À l’inverse de l’affacturage traditionnel, le reverse factoring engage directement les acheteurs à payer leur dû en établissant un contrat avec une société d’affacturage appelée « factor ». En contrepartie, cette dernière règle les factures auprès de leurs fournisseurs bien avant l’échéance, notamment dans un délai plus court (48 heures en général). De son côté, pour obtenir l’argent, il suffit au fournisseur de passer à la signature de l’accord de cession de créances. À terme, le donneur d’ordre (acheteur) règle ses factures auprès du factor, avec les intérêts. Le montant de ceux-ci est fixé par les deux parties au moment de l’établissement du contrat.

L’affacturage inversé permet aux PME d’éviter les problèmes de règlement tardif des factures puisque ces dernières sont payées dans le plus bref délai. Le système assure ainsi la continuité des activités de la société reconnue en tant que fournisseur. À part cela, il responsabilise les acheteurs, ce qui réduit significativement les problèmes d’impayés qui pèsent le plus souvent sur les PME. Par ailleurs, le reverse factoring soutient la solvabilité des entreprises embryonnaires qui ont du mal à obtenir un prêt bancaire pour assainir leur trésorerie. Puis, il leur accorde l’opportunité de respecter la LME ou Loi de Modernisation de l’Économie qui impose depuis 2009 le règlement des factures fournisseurs dans un délai maximum de 60 jours.

Affacturage

Les critères pour choisir son « Factor »

Quelques acteurs sont déjà présents sur le marché de l’affacturage comme Eurofactor, GE Capital Factofrance, BNP Paribas Factor, etc. Toutes ces sociétés d’affacturage proposent des prestations diversifiées en matière de paiement des factures. Pour sélectionner celle qui est adaptée à votre besoin spécifique, il est primordial de se faire conseiller par des experts comme le courtier en crédit boursdescredits que vous trouverez sur ce site.

Dans votre décision, deux critères doivent être analysés. Le premier consiste à choisir l’affactureur qui est spécialisé dans votre branche d’activité : BTP, métier d’industrie, profession libérale, commerce, etc. C’est important puisqu’à partir de la signature du contrat, vous devez lui céder la gestion de toutes vos factures. Ainsi, son équipe doit être en mesure de traiter les dossiers spécifiques sans risque d’erreurs d’affectation ou de règlement. En second, il faut comparer les offres des factors selon trois caractéristiques telles que le taux de financement, la nature de la commission du service (taux fixe ou forfaitaire) et le coût des frais annexes (ex. : les frais administratifs, les frais d’interrogation client, etc.)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.