Nikos Aliagas : un salaire indécent !

Peut-on valablement qualifier d’indécent le salaire de Nikos Aliagas, sur la base de supposées révélations ? Subtilement portée par les paparazzis et la presse People, une insidieuse méprise prônant le désamour des personnalités publiques en raison de leurs gros salaires, est entrain de gagner les Français, les rendant, à tort, de plus en plus dégoutés, amers et haîneux. Après les politiques, les dirigeants d’entreprises, les sportifs et les artistes, c’est au tour des hommes et femmes de média d’essuyer critiques acerbes et « coups » violents à cause des montants inscrits dans leurs contrats, sur leurs devis, leurs factures et incidemment qualifiés de salaires par des personnes indiscrètes qui croient savoir quelque chose. Dans les lignes qui suivent, nous traiterons impartialement du salaire dit indécent de Nikos Aliagas afin de vous aider à éviter de vous laisser avoir ou « contaminer » par cette amertume gratuite contre les salaires jugés élevés.

Nikos Aliagas : travailleur, pas de loisirs et pas toujours disponible pour la famille

Nikos n’est pas né avec une cuillère dorée dans la bouche, il a dû battailler dur dès son jeune âge pour avoir le statut qui est le sien. « J’ai toujours beaucoup travaillé, je n’ai guère eu de loisirs »[1]. Cette phrase de Nikos Aliagas trahit sa détermination, sa combativité et son amour du travail bien fait, et ce, à tout âge. Des valeurs qui semblent inscrites dans son ADN.

Détermination et combativité

Après sa naisance le 13 mai 1969, Nikos Aliagas a passé un bon moment dans une couveuse à la suite d’une opération chirurgicale faite pour corriger une anomalie à l’estomac. Un jour, fixant du regard sa mère venue le chercher parmi de nombreux autres enfants de son âge, il aurait « promis » de se battre pour vivre (selon elle), « de se battre et de la protéger » (selon lui).

Cette détermination, il la porte toujours en lui. A cela, il ajoute la combativité de son père qui a dû quitter son village, stamna, puis la Grêce son pays pour s’établir en France, un pays dont il ne parle pas la langue. Inutile de vous dire son combat pour apprendre le français tout en travaillant pour gagner sa vie et assurer une vie meilleure à sa famille. Exerçant le métier de couturier, il excellait dans son activité au point, entre autres, de confectionner les costumes qu’Alain Delon portait dans le film Borsalino. Nikos affirme devoir tout à son père, Andréas Aliaga, décédé le 9 mai 2017 à l’âge de 78 ans.

Nikos Aliagas aux NRJ Music Awards 2013

Pas de loisirs, et pas beaucoup de temps pour la famille

Nikos Aliagas est auteur d’un livre (« ce que j’aimerais te dire ») dédié à sa fille Agathe[2]. Pourtant, lorsque cette dernière venait au monde, lui, le futur père a juste eu le reflexe de manifester sa joie avant de conduire vite sa femme Tina (déjà en plein travail) à l’hôpital. Puis, fort du soutien de sa soeur et de sa mère venues rapidement en renfort, il envisageait déjà rentrer au plus vite afin de se reposer et se préparer pour l’interview qu’il devait avoir avec une célèbre artiste dans la journée.

Mal lui a pris d’en informer sa mère, qui a dû fermement le rappeler à l’ordre pour qu’il se rende finalement compte de l’extrême importance et surtout de la délicatesse du double évènement alors en cours : l’accouchement de sa bien-aimée femme et la naissance de son premier enfant. Ce genre de moment est toujours sacré pour une famille, on ne joue pas avec, quel que soit son âge ou sa fortune !

Les déterminants du salaire et de la fortune de Nikos Aliagas

Comme tout travailleur, c’est au labeur que Nikos Aliagas est remunéré. Pour s’en convaincre, il importe de s’intéresser à ce qui lui rapporte de l’argent. En tapant les expressions « Carrière Nikos Aliagas » ou encore « Professions Nikos Aliagas » dans un navigateur qui se respecte, vous obtiendrez parmi les premiers résultats, toute une liste de métiers et de postes occupés par l’homme de média. Il s’agit notamment de :

  • Journaliste,
  • Animateur de télévision,
  • Animateur de radio,
  • Chanteur,
  • Artiste

Et ce n’est que la face populaire de l’ensemble de ces activités car figurez-vous qu’un navigateur web ne peut donner que les informations publiques qu’il a pu collectées. Nikos dispose aussi d’une structure de productions au sein de laquelle il emploie sa soeur cadette Marie Aliagas comme assistante. Cela dit, l’ouvrier méritant son salaire, on ne peut pas reprocher à Nikos Aliagas d’avoir une certaine fortune qui plus est, émane d’une rémunération conséquente pour chaque poste occupé ou pour chaque activité exercée ! La transition est toute trouvée pour nous intéresser à la riche carrière de Nikos.

Carrière et salaire de Nikos Aliagas

Avec son bac L en poche, Nikos Aliagas poursuit ses études à La Sorbonne d’où il sort avec une Maîtrise en lettres modernes. Entre-temps, pour payer sa chambre bonne et ses études, il travaille dès 1988 à Radio France Internationale (RFI) où il est chargé de découper les dépêches de nuit, entre autres occupations. A sa sortie de l’université, il travaille à Radio Notre-Dame à Paris, où il s’avère le seul présentateur orthodoxe. Pour information, Nikos a étudié chez des prêtes orthodoxes, qui sachant ses origines grecques lui ont appris le grec moderne ainsi que le gec ancien afin qu’il sache s’exprimer lorsqu’il rentrera avec sa famille en Grêce.

En 1993, il est recruté par Euronews qui cherchait des journalistes polyglottes et y travaillera jusqu’en 1999. A noter qu’en plus du français et du grec, il parlait bien l’anglais, l’espagnol et l’italien. Dans cette même période, il travaille en parallèle pour TCM. En 1998, il est repéré par l’équipe de l’animatrice Christine Bravo. Cette dernière le recrute pour représenter la Grèce à l’émission Union Libre, dédiée à l’Union Européenne et diffusée sur France 2. Il y exercera comme chroniqueur jusqu’en 2001. Dans le même temps, il assure sur Alter Channel la présentation du journal télévisé du soir à 20h30 à Athènes (Grèce).

De 2001 à 2008, il anime toutes les saisons de Star Academy, une émission de télé-réalité à succès de TF1. De 2003 à 2004, le (désormais) célèbre animateur présente, sur la chaîne grecque Net, Rendez-Vous, un programme dédié à la France, et au cours duquel il reçoit moult personnalités françaises. De 2003 à 2010, il présente sur LCI, ça donne envie, un talk-show pendant lequel il fait chanter les invités. En 2011, Nikos Aliagas anime le 6/9 de la radio NRJ.

Sur Europe 1, il fera partie de l’équipe de Bruce Toussaint. Il y anime « De quoi, j’ai l’air » depuis 2016. Aux côtés de Sandrine Quétier (finalement partie de TF1), il s’occupe aussi de 50’Inside dès janvier 2007. Il anime Après, 20 h c’est Canteloup. Avec Karine Ferri depuis 2012, il présente avec brio le télé-crochet The Voice, la plus belle voix dont la saison 7 vient de s’achever le 12 mai 2018 sur la victoire de Maëlle, lui donnant alors un petit temps libre pour célébrer le 19 mai 2018 le baptême de son fils Andréas[3] né en 2016. Depuis 2014, il est aux commandes de The voice Kids.

L’homme de média est aussi auteur. A ce titre, il sort, entre autres livres :

  • Allez voir chez les Grecs;
  • Carnet de route d’un Immigré(paru en grâce en 2007);
  • Nikos Now, un livre de photos prises avec son téléphone portable ;
  • Ce que j’aimerais te dire, écrit en 2014.

Nikos Aliagas est également acteur : il joue son propre rôle dans Turf, un film sorti en 2013. Sa voix a servi à assurer la doublure d’un personnage de Rio, un dessin animé sorti en 2011.

Alors, le salaire de Nikos Aliagas est-il indécent ? Sa fortune est-elle immonde ?

C’est en se basant sur des indiscrétions que les paparazzis et les journaux People croient savoir que Nikos Aliagas touche 27 000 euros comme salaire pour chaque saison (du moins pour chaque épisode) de The voice, la plus belle voix. Ainsi, le calcul de la fortune emmagasinée par Nikos Aliagas pour The Voice est vite fait, à savoir 27 000 € x 16 x 7= 3 024 000 € pour l’ensemble des 7 saisons 2012 ! Et les Français de trouver cela indécent en comparaison des salaires moyens. En réalité, il faut plutôt considérer que TF1 est une chaîne privée à but lucratif qui privilégie son bénéfice. Elle ne verserait pas une rémunération qui ne lui rapporte pas très gros.

Pour mieux se prononcer sur ce salaire de Nikos, il convient de s’intéresser :

  • aux énormes sacrifices consentis par chaque animateur pour mener à bien le télé-crochet musical,
  • à ce que rapportent à TF1 et aux opérateurs téléphoniques, les centaines de milliers de votes effectués à chaque émission par les téléspectateurs, soit par sms, soit par appel, moyennant respectivement 0,68€ et 0,52€. Les tarifs pouvant varier, chacun peut faire son calcul sachant que TF1 reçoit jusqu’à 2/3 des montants ainsi engrangés ;
  • à ce que rapportent à TF1, les revenus publicitaires adossés sur les si importantes audiences de The Voice.

Nikos Aliagas, animateur de The Voice

Salaire Nikos Aliagas, le malentendu de la célébrité

En tant qu’homme de média, notamment journaliste et animateur de télévision, Nikos est un personnage publique. Il passe rarement incognito et c’est souvent difficile à gérer quand ça coince. A ce sujet, il précise au cours d’un entretien accordé en 2014 à Ghislain Loustalot pour Paris Match, que la célébrité est un malentendu car il se rend vite compte qu’il n’est pas celui qu’on voit. Dans la vraie vie, les gens se font une si haute image de lui qu’elles ne le reconnaissent pas toujours, pensant à une simple ressemblance.

Il s’explique : « Un jour, dans la gare de Bordeaux, on m’a demandé : « Vous êtes Nikos ? » J’ai dit : « Oui. » Et la personne m’a répondu : « Mais non, vous mentez, c’est pas vous Nikos. » C’était bien lui mais son interlocuteur pensait voir son sosie, pour la simple raison que dans l’entendement populaire, une personnalité ayant un si gros salaire comme Nikos Aliagas ne pouvait pas prendre, de surcroît dans des conditions aussi difficiles, le même transport en commun que lui, voyageur lambda. Avec son salaire, Nikos aliagas devrait en principe voyager en première classe !

Sources :

[1] http://www.parismatch.com/People/Television/Nikos-Aliagas-Voici-Tina-la-femme-de-ma-vie-634632

[2] http://www.franceloisirs.com/cinema-audiovisuel/ce-que-j-aimerais-te-dire-9782841116874.html

[3] http://www.purepeople.com/article/nikos-aliagas-a-baptise-son-fils-andreas-en-presence-de-zazie-et-patrick-fiori_a287851/1

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.