À combien s’élève le salaire de Claire Chazal ?

Claire Chazal est une figure emblématique du monde de la télévision et du journalisme. La sexagénaire affiche une carrière bien remplie avec un parcours quasi sans remous qui lui a valu d’être devenue un véritable modèle à suivre pour les générations futures. Pour connaître davantage sur cette femme au charisme sans égal, voici son histoire depuis sa plus jeune enfance, son parcours professionnel et surtout le salaire ainsi que la fortune engrangée durant ces longues années de télé.

Qui est Claire Chazal ?

Le parcours d’une petite fille hors du commun, d’âge en âge

Claire Chazal est née le 1er décembre 1956 dans la ville de Thiers en Auvergne. Fille d’un instituteur devenu magistrat de la Cour des Comptes et d’une institutrice, en l’occurrence Jean Chazal et son épouse Josette Chazal, elle vit une enfance paisible et tranquille dans sa région natale où elle pratique la danse classique dès son très jeune âge pendant une quinzaine d’années.

Le salaire de Claire Chazal
Claire Chazal a débuté sa carrière dans le journalisme dans les années 80.

Âgée de 5 ans à peine, elle déménage avec sa famille à Paris, au 15e arrondissement où elle poursuit brillamment ses études. À l’âge de 17 ans, elle obtient son baccalauréat scientifique primé de la mention bien et obtient également son diplôme en Hautes Études Commerciales (HEC) à 22 ans, puis un DEA en économie à l’Université Paris II Panthéon Assas. Malheureusement, elle échoue au concours d’entrée à l’ENA.

Elle a un frère aîné, Philippe Chazal qui fait également carrière dans le domaine de l’audiovisuel, notamment dans la chaîne Arte.

Ses débuts dans le journalisme et la littérature

Claire Chazal se tourne réellement vers le journalisme au début des années 80 où elle a eu l’occasion de présenter une chronique concernant la danse sur la chaîne Europe 1 dans l’émission Barbier de nuit.

En 1981, un certain Philippe Tesson à la tête du Quotidien de Paris la prend sous ses ailes où elle y reste environ 5 ans pour se forger au métier de journalisme. Durant son passage au journal Les Échos, elle mène une brève mais brillante incursion où elle est nommée chef du service économie.

Ce n’est qu’en 1988 qu’elle recommence à fréquenter le monde de la télévision où elle devient grand reporter spécialisée en économie sur la chaîne Antenne 2. En 1989, elle est à l’affiche du journal de 7 h 30 dans le magazine Télématin de la même chaîne. Les 2 années suivantes, sa jeune carrière évolue et elle est amenée à présenter le journal de la nuit, toujours sur Antenne 2.

Sa vie privée

Du côté de sa vie privée, elle est relativement mouvementée. En effet, elle vit d’abord une liaison avec le journaliste Patrick Poivre d’Arvor, avec qui elle aura un fils, François, le 29 avril 1995, puis rompt. Il n’avouera publiquement être le père de François qu’en 2005, lorsqu’il sort le livre Confessions.

Elle fait ensuite la connaissance de Xavier Couture, le directeur général adjoint de la chaîne TF1 où elle travaille à cette époque. En mars 2000, le couple décide de se marier à la mairie du 7e de Paris. Le mariage a d’ailleurs été très médiatisé. Néanmoins, ils divorcent 3 ans plus tard.

Elle entretient ensuite une liaison avec l’acteur Philippe Torreton de 2003 à 2007, puis avec le mannequin et animateur Arnaud Lemaire, avec qui elle se sépare en 2015.

Comment se déroule la carrière et quel est le salaire de Claire Chazal chez TF1 ?

Son parcours

En 1991, la chaîne TF1 pense remodeler son image en intégrant davantage de présence féminine à l’équipe. C’est grâce à cette opportunité que Claire Chazal s’est vue recrutée par le président à l’époque, Patrick Le Lay et son vice-président Étienne Mougeotte.

Ainsi, elle se voit attribuer la présentation du journal de 13 h et de 20 h le week-end à la place de Ladislas de Hoyos qui n’est resté qu’un an à ce poste.

Le 25 novembre 1991, juste quelques mois après son arrivée, elle obtient déjà la récompense du meilleur présentateur de journal télévisé, le « 7 d’or ».

En 1997, elle est promue au poste de rédactrice en chef de l’information de TF1. Sa seconde promotion intervient en 2006, où elle devient directrice adjointe de la rédaction de l’information chargée des reportages.

De 2010 à 2015, elle présente l’émission Reportages, un magazine d’informations diffusé chaque samedi à 13 h et le dimanche à partir de 2014. Elle anime également les soirées électorales sur la chaîne de TF1, à commencer par les présidentielles jusqu’aux référendums.

Le salaire de Claire Chazal
Claire Chazal a fait sa carrière au sein de la chaîne de télévision TF1.

Salaire et fortune

Durant ses 24 années passées chez la chaîne TF1, elle a enchaîné les promotions et les récompenses en tant que journaliste et a bâti peu à peu sa fortune. Son expérience a été un atout incontestable pour sa réussite professionnelle.

Bien qu’elle ait tenu son salaire dans le plus grand secret, des informations ont quand même fuité. Officiellement, Claire Chazal aurait touché la somme de 120 000 € par mois pour la présentation des journaux télévisés du week-end.

Comme comparaison de cette « modique » somme, les autres présentateurs de JT gagnent à peu près la moitié en un mois, de quoi démontrer la notoriété qu’elle a acquise au fil des années.

Quelles sont les probables causes de sa rupture avec TF1 ?

Une entente conflictuelle avec son patron

En septembre 2015, TF1 fait part de manière officielle de sa rupture avec la présentatrice des JT du week-end. Anne Claire Coudray est censée prendre les rênes quelques jours après cette annonce. Son message d’adieu au cours de sa dernière présentation a été particulièrement émouvant et fort en émotions.

Si le monde du journalisme a été plus que secoué par cette nouvelle, les experts interprètent ce licenciement « brutal » comme une vengeance personnelle du PDG de TF1, Nonce Paolini. En effet, les deux parties entretenaient une relation tendue, d’où sa volonté de la virer.

De plus, le PDG était en fin de contrat chez TF1, ce qui le laissait peu d’opportunités de trouver la bonne parade. Ayant connaissance de la situation dans laquelle elle était, Claire Chazal s’était déjà plus ou moins préparée à cette éventualité.

À combien s’élèvent les indemnités de son licenciement ?

Dans la mesure où Claire Chazal était victime d’un licenciement, elle a donc dû percevoir une indemnité de licenciement adéquate. TF1 lui a d’abord proposé une indemnité s’élevant aux alentours d’un million d’Euros. Toutefois, les avocats de la victime n’ont pas voulu s’arrêter pour « si peu » et la somme s’est vue révisée dans une fourchette comprise entre 2,2 et 3,5 millions d’Euros.

Cet intervalle semble plus satisfaisant pour la présentatrice vedette. Les 2,2 millions seraient l’équivalent de 18 mois de salaire, tandis que 3,5 représentent environ 29 mois. Comme simple comparaison, lorsque Patrick Poivre d’Arvor fut licencié par la chaîne, il avait reçu une indemnité avoisinant les 3,5 millions d’Euros.

Après TF1, quelle suite pour sa carrière ?

Après son éviction de la chaîne TF1, Claire Chazal n’a pas peiné à trouver preneur, étant donné l’expérience immense et la valeur ajoutée qu’elle aurait à apporter ailleurs. France TV lui propose donc d’intégrer l’équipe et de présenter l’émission « Entrée libre » du lundi au vendredi à 20 h 15 en début d’année 2016, juste quelques mois après avoir quitté TF1.

Elle toucherait en moyenne 2 500 € par émission, soit 12 500 € par semaine et 50 000 € par mois. Ces chiffres ne sont pas passés inaperçus dans le monde journalistique, de quoi alimenter de nombreux débats un peu partout.

En effet, son prédécesseur au poste de présentateur de l’émission « Entrée libre », Laurent Goumarre, aurait touché seulement un cinquième de cette somme. En d’autres termes, Claire Chazal gagnerait en une seule présentation ce que Laurent Goumarre aurait fait en une semaine.

Globalement, elle était l’une des mieux payés dans le groupe France TV, ce qui est rare pour une nouvelle venue et presque injuste au vu des anciens. Par exemple, elle gagnerait plus que l’ancien boss de France Télévision, Rémi Pflimlin, qui engrangeait un salaire de 400 000 € par an (elle ferait dans les 600 000 €), et mieux encore que David Pujadas, le présentateur vedette du JT de 20 h de France 2 dont le salaire mensuel est de 12 000 € (contre 12 500 € pour Claire).

Le salaire de Claire Chazal
Claire Chazal a quitté TF1 mais reste toujours dans la profession journalistique.

De son point de vue, ce salaire n’a pas de quoi déclencher une polémique, puisqu’elle juge que son revenu est retranché quasiment de moitié comparé à ce qu’il était chez TF1 (120 000 €/mois chez TF1 contre 50 000 €/mois chez France TV).

À partir du mois d’octobre 2018, Claire Chazal se voit attribuer la présentation de l’émission « Passage des arts » sur France 5 en plus de l’émission « Entrée Libre ».

Conclusion

Malgré l’âge qui avance lentement, mais sûrement, Claire Chazal se bonifie avec le temps et il paraît clair qu’elle a encore de belles années devant elle dans le monde journalistique et télévisuel. Sa petite fortune s’explique amplement par son parcours irréprochable et ce n’est pas une surprise si elle fait aujourd’hui partie des icônes du journalisme français.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.