Quel est le salaire de Jean-Pierre Pernaut ?

Présentateur mythique du journal de 13 heures sur TF1, Jean-Pierre Pernaut est une figure majeure de la scène médiatique hexagonale. A l’instar des autres célébrités du petit écran, la rémunération de JPP, comme l’appelle ses intimes, est régulièrement l’objet de controverses. Nombreuses sont également les personnes qui se demandent combien gagne l’animateur. Mais alors, quel est le salaire de Jean-Pierre Pernaut ?

Qui est Jean-Pierre Pernaut ?

Né le 8 avril 1950 à Amiens, dans le département de la Somme, Jean-Pierre Pernaut est un animateur et présentateur de télévision. Plus connu sous ses initiales, JPP, il présente régulièrement depuis 1988 le bulletin d’informations de la station TF1 à l’heure du déjeuner. La combinaison de sa personnalité avunculaire et de son style à nul autre pareil en ont fait l’un des présentateurs de journaux télévisés les plus populaires en France.

Jean Pierre Pernaut
Jean-Pierre Pernaut est un journaliste, animateur, présentateur de télévision qui est entré au Conseil d’Administration de TF1 en 1988. Il est aussi écrivain.

Également rédacteur en chef du bulletin de 13 h, JPP promeut une politique délibérée de contenu trivial dans chaque édition. Il propose généralement des reportages sur la culture locale et les métiers traditionnels vers la fin de son bulletin d’information. Cette approche originale a finit par conquérir une audience fidèle estimée entre sept et huit millions de personnes pour le journal de 13 Heures.

Entre 1991 et 2010, il a assuré la présentation de « Combien ça coûte? », une émission destiné aux consommateurs sur TF1. Depuis 1988, l’animateur est également membre du conseil d’administration du groupe TF1. Il est le représentant des employés de la chaîne de télévision.

Marié à l’ex Miss France, Nathalie Marquay, Jean-Pierre Pernaut est également écrivain. Il a notamment publié ses mémoires et des livres sur l’artisanat en France.

Carrière

La carrière de celui qui deviendra le présentateur préféré des français commence en en 1975. Après son diplôme de journaliste, il est engagé comme stagiaire au quotidien Le Courrier picard. Après son stage, l’ORTF l’engage comme présentateur. En quête d’un meilleur salaire, il intègre TF1 le 6 janvier 1975. Jusqu’en 1978, il assurera la présentation du journal de 23 heures sur la chaîne fraîchement créée. 

De 1978 à 1980, il coprésente le journal de 13 heures sur TF1. De 1980 à 1982, il fait office de reporter au service économique de TF1. Durant l’été 1987, TF1 le place aux commandes des journaux télévisés de 13h et 20h. Après le départ de Marie-Laure Augry et d’Yves Mourousi, il devient le présentateur titulaire du 13 heures de TF1. 

Afin d’améliorer son salaire, le présentateur enchaîne les initiatives. C’est ainsi qu’il occupe successivement les postes de rédacteur en chef et de chef adjoint du service reportages. De 1982 à 1983, il assure la présentation du journal des vacances. Entre 1985 et 1986, il anime l’émission « transcontinental ». De 1991 à 2010, il est le rédacteur en chef et le présentateur du magazine économique « Combien ça coûte ? ». Entre 2007 et 2009, il assure la présentation de l’émission « Le monde à l’envers ». Au fil de ces années, son salaire n’a cessé de croître.

Qu’est-ce qui justifie les gains du journaliste ?

La rémunération du présentateur est le fruit d’une abnégation sans faille. En 1987, lorsque Francis Bouygues acquiert TF1, le bulletin d’information de 13 heures n’a pas la popularité qu’il a aujourd’hui. Le nouveau président fait appel à JPP et le charge de transformer l’émission. Le journaliste choisit alors de recentrer l’émission sur les régions de France.

Il engage notamment des correspondants dans chaque région, ce qui est inédit pour l’époque. Les effets sont immédiats et le journal de 13 heures de TF1 surclasse rapidement ceux des autres chaînes. Jean-Pierre Pernaut devient extrêmement populaire. Michel Houellebecq en fait un personnage central dans son roman « La Carte et le Territoire » et le groupe musical Sexy Sushi lui consacre même une chanson.

Chaque jour, ce sont six à sept millions de personnes qui suivent le journal présenté par Jean-Pierre Pernaut. Il détient alors le record en termes d’audience pour un journal télévisé sur le vieux continent. Il détient également le record européen en termes de longévité dans la présentation d’un bulletin d’information.

En raison de ses performances, sa rémunération n’a cessé d’évoluer à la hausse. Ses employeurs n’ont eu de cesse de lui proposer une meilleure rémunération pour ses talents exceptionnels. Voilà de quoi faire taire ceux qui ne cessent de jaser sur la rémunération du présentateur.

JPP au journal de 13 heures de TF1
Grâce à la stratégie des correspondants régionaux de JPP, le journal de 13 heures de TF1 a pu surclasser ses concurrents français, voire européens.

Combien gagne vraiment JPP ?

Ils sont nombreux ceux qui cherchent à savoir combien gagne le présentateur du journal de 13 heures sur TF1. Après de minutieuses enquêtes, certains ont avancé le chiffre de 50.000 euros net. D’autres médias avancent une rémunération qui tournerait autour de 40.000 € par mois.

Cependant, les curieux seront déçus d’apprendre que TF1 n’a pas confirmé le salaire de Jean-Pierre Pernaut. La chaîne est jusqu’ici demeuré muette sur les émoluments du journaliste. Certains affirment que d’immenses efforts sont fournis pour garder le secret.

A la question de savoir combien gagne le présentateur, ce dernier répond que seul son patron et l’inspecteur des impôts sont informés. Modeste et plutôt discret, il est resté hermétique aux sollicitations des journalistes.

Combien gagne Jean-Pierre Pernaut est donc un mystère. Les paparazzis continuent de creuser la question, mais ce n’est pas sûr que le mystère soit résolu. Vu la personnalité même du présentateur, une telle tâche est loin d’être aisée.

A combien s’élève la fortune de JPP ?

Ceux qui veulent savoir combien gagne l’animateur seront bien déçus. JPP vit, certes, de façon très confortable, mais il n’est pas aussi riche que Crésus. Son compte bancaire ne comporte pas des sommes à 7 chiffres, comme on pourrait s’y attendre. Il faut toutefois reconnaître qu’il n’y a aucun moyen de vérifier les informations qui circulent, vu que ce dernier défend farouchement sa vie privée.

L’attitude de l’animateur pourrait sembler condamnable, mais c’est la meilleure chose à faire. Rien ne sert d’étaler sa fortune dans les médias, même si certains en ont fait une habitude. La modestie et la discrétion sont malheureusement des valeurs qui disparaissent de jour en jour du le paysage médiatique.

Ne pas étaler sa rémunération et sa fortune, c’est aussi avoir du respect pour ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts. Faire la publicité d’un salaire élevé peut être vu comme une injure, en ces temps où les plans sociaux ne cessent de s’enchaîner.

Le salaire de Jean-Pierre Pernaut est-il excessif ?

Quelle qu’elle soit, la rémunération de JPP ne saurait être taxée d’excessive. Il a convaincu par son talent aussi bien les téléspectateurs que ses employeurs. Titulaire à 5 reprises du Sept d’or, le saint graal au niveau des média, il n’a plus rien à prouver.

Le salaire de Jean-Pierre Pernaut est le fruit d’un travail acharné. Quand il a pris les commandes du JT de 13 heures, l’émission n’était pas aussi populaire. C’est lui qui l’a hissée au niveau où elle est actuellement. Un tel travail mérite à juste titre une rémunération conséquente.

Bien qu’on ne connaisse pas le montant exact de son salaire, les spéculations sur sa paie n’ont pas lieu d’être. Il n’a détourné aucune somme d’argent ou exercé un quelconque chantage pour en arriver là. Ses employeurs ont jugé nécessaire de lui verser ce montant au vu de ses mérites.

Cette paie est donc loin d’être excessive. D’ailleurs qui ne souhaiterait pas que son employeur l’augmente ? Qui voudrait d’un salaire minable avec lequel, on peut à peine vivoter ? L’animateur perçoit donc une juste rémunération et ceux que ce salaire dérange devraient se remettre eux-mêmes en question.

Slaire de Jean-Pierre Pernaut
JPP mérite amplement son salaire du fait de son talent maintes fois reconnu par ses pairs. Aux Sept d’or, Jean-Pierre Pernaut a été 4 fois sacré meilleur présentateur de Journal télévisé pour le 13H de TF1.

Faut-il vraiment se plaindre du salaire de Jean-Pierre Pernaut ?

Si JPP est l’un des journalistes adorés des français, ce n’est pas un pur hasard. Si le journal qu’il présente est si suivi, c’est parce qu’il a réussi à convaincre par ses qualités intrinsèques. Se plaindre de son salaire serait de la pure hypocrisie, car c’est la juste rémunération d’un travail bien fait. D’ailleurs que gagnerait-on à le voir en guenilles ?

Tout le monde rêve d’une vie de château. Donc se plaindre du traitement salarial de ce talentueux journaliste est déplacé. Il faut en plus se rappeler qu’il est très discret sur ses gains et qu’il n’étale pas sa richesse aux yeux de tous. Un tel comportement doit être salué dans le paysage audiovisuel français où il est devenu monnaie courante d’annoncer son salaire sur les antennes.

C’est vraiment injuste de s’insurger contre la paie de cette pépite de la scène médiatique française qui a mis la France et ses régions au cœur de son journal télévisé. Jean-Pierre Pernaut a essuyé toutes sortes de critiques pour ce choix délibéré, mais il a tenu bon. Il a été caricaturé, moqué, mais il a conservé le format de son émission qui se veut le porte-voix de la France profonde.

Au lieu de s’insurger contre ce qu’il gagne, il serait mieux de s’en réjouir car cela signifie que l’excellence au travail paie encore.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.