Salaire de Squeezie : Youtube, ça rapporte ?

Autrefois considérée comme rare voire insolite, la profession de youtuber est devenue un métier alléchant qui attire de plus en plus de jeunes surfant sur la vague de la technologie et d’Internet. Depuis 2011, Squeezie (de son vrai nom, Lucas Hauchard) poste régulièrement sur Youtube des trailers et reviews de jeux vidéo, le plus souvent agrémentés d’une pointe d’humour. S’il cultive bien l’image de garçon dits « normal », le jeune homme originaire de Vitry-sur-Seine engrange des milliers d’euros par mois, rien qu’avec le nombre de vues de ses vidéos sur Youtube. Mais combien gagne réellem ent Squeezie ? La plateforme d’hébergement de vidéos de Google rapporte-t-elle vraiment ? Mais avant tout, en quoi consiste exactement ce métier qui fait propulser les stars d’Internet ? Cet article donnera un tour d’horizon sur la profession de youtuber et les réels bénéfices que les stars de Youtube en tirent, dont en particulier la rémunération.

En quoi consiste le métier de youtuber ?

Depuis qu’une première vidéo a été mise en ligne 2005 par le cofondateur Jawed Karim, Youtube est devenu l’un des moteurs de recherche les plus puissants d’Internet et le troisième site le plus visité au monde. Aujourd’hui, le géant du partage de vidéos revendique plus de 1,5 milliard d’utilisateurs actifs. Des milliers de créateurs de contenu, devenus les stars de la plateforme, ont pris de l’importance à la suite de la croissance exponentielle de Youtube. Il est donc tout à fait normal que l’enseigne de Google est devenue le tremplin de facto de la prochaine génération de célébrités. Des stars comme PewDiePie au Suède et Jenna Marbles aux États-Unis ont engrangé des millions d’abonnés au fil des ans en parlant presque quotidiennement à leurs fans.

Allant des comédiens aux gamers, en passant par les vlogueurs de tous les genres, les youtubers ont généralement construit leur carrière en s’écartant des médias traditionnels, même s’ils signent aujourd’hui de gros contrats avec les géants de la télé.

Consommation de vidéos sur YoutTube

L’essor des chaînes de youtubers

L’on sait bien que le public moderne continue de délaisser la télé et d’autres supports de communication traditionnels au profit des réseaux sociaux et de l’interaction sociale via les applis mobiles. Il est donc tout à fait normal que la plateforme de Google a attiré des millions d’utilisateurs actifs qui consomment désormais plus de 4 milliards de vidéos par jour et plus de 6 milliards d’euros de vidéos par mois. Les youtubers ont tiré parti de cette croissance tout en attirant de larges audiences en créant un contenu à la fois unique, dynamique et divertissant.

Combien gagne réellement Squeezie ?

Le salaire des youtubers a déjà fait couler beaucoup d’encre, notamment sur les sites et blogs d’analyses des réseaux sociaux. Ces observateurs de l’interaction socio-digitale ont même trouvé une règle qui veut que les 1000 vues obtenues par une vidéo équivaudraient à 80 centimes. Dans ces conditions, le youtuber ne souscrit aucun contrat chez les Networks de diffusion de vidéos, et ne supporte donc aucune charge additionnelle. Si l’on s’appuie sur cette base, il est clair que les 10 youtubers suivants sont classés parmi ceux qui gagneraient le plus d’argent en France :

  1. Squeezie qui engrange plus de 44 000 euros bruts par mois (sa chaîne YouTube est accessible ici)

  2. Cyprien avec plus de 29 000 euros bruts par mois

  3. Rémi Gaillard avec 15 510 euros bruts par mois

  4. Norman avec 14 986 euros bruts par mois

  5. Siphano avec pas moins de 12 400 bruts par mois

  6. Fanta et Bob avec 12 200 euros bruts par mois

  7. Golden Moustache avec 8 071 euros bruts par mois

  8. Andy avec 6 800 euros bruts par mois

  9. Aypierre avec 6 500 euros bruts par mois

  10. Le Rire Jaune avec 3 260 euros bruts par mois

À en croire ces chiffres, Squeezie est bien le youtuber français qui est le mieux payé sur les réseaux sociaux et les plateformes de partage de vidéos. Mais il faut toutefois savoir que ces calculs de salaire ne correspondent vraiment pas à la réalité car se basent seulement sur le nombre de vues et sur la politique de rémunération de Youtube. Pour aller plus loin, il faudra aussi tenir compte des autres plateformes de partage de vidéos (puisqu’il n’y a pas que la plateforme de Google sur Internet). Par exemple, Viméo et Dailymotion, qui constituent aussi une référence dans le partage de vidéos sur Internet, ont adopté une politique de rémunération tout à fait différente de celle de Youtube. En parlant de Dailymotion, on peut par exemple dire qu’un youtuber peut toucher jusqu’à 5 euros pour 1 000 vues pour une vidéo. Cette rémunération, lissée sur l’année, est donc totalement différente des revenus perçus par les youtubers et les propriétaires de chaînes sur Viméo. En tenant compte de ces différentes politiques de rémunération, on peut dire que les salaires probables affichés par les sites d’analyses comme SocialBlade ne reflètent tout simplement pas la réalité.

Squeezie, un salaire qui fait rêver

Comment connaître le salaire de Squeezie ?

Pour connaître le salaire réel de Squeezie et consorts, il va falloir comprendre comment les youtubers gagnent de l’argent avec leurs vidéos. Et il faut convenir que les sources de rémunération ne manquent pas sur le troisième site le plus consulté sur Internet.

Le programme de partenariat Youtube Adsense

Adsense est l’un des moyens les plus courants pour gagner de l’argent grâce aux vidéos postées sur Youtube. Son fonctionnement est tout simple : Google affichera des annonces dans les vidéos de Squeezie pour générer des revenus. Sur le total des revenus générés par les publicités, Youtube conserve une part de 45% et verse à Squeezie les 55% restants, à titre de commission ou de rémunération. Il est cependant de difficile de connaître le revenu exacte que le youtuber gagnera avec Adsense. En effet, le revenu des annonces dépend de plusieurs facteurs, dont la différence de taux de clics, la situation géographique, la cible démographique des vidéos… De même, le prix de l’espace de bannière publicitaire varie également selon la taille, qu’il s’agisse d’un petit bandeau pub ou d’une bannière flexible.

Les facteurs influant sur les revenus Adsense

Les revenus que gagnent Squeezie et Cyprien dépendent de facteurs aussi divers que :

  • La localisation du trafic. En règle générale, le trafic en provenance de la France, du Royaume-Uni ou des États-Unis génère un coût par clic (CPC) plus élevé que celui des pays tels que l’Inde, le Brésil ou l’Afrique du Sud. Pour le même nombre de vues, en prenant le même taux de clic, Youtube gagnera plus pour le trafic en provenance de la France. Par conséquent, la plateforme paiera plus d’argent à Squeezie ou à Cyprien pour le même nombre de vues.

  • La démographie du trafic. L’âge, le sexe et d’autres facteurs démographiques des internautes et mobinautes influencent également les revenus des youtubers. Bien qu’il n’y ait aucune règle précise concernant les données démographiques susceptibles de rapporter plus, il est presque certain qu’un trafic constitué d’ados et de personnes à faible revenu gagne généralement moins qu’un trafic comprenant des professionnels actifs.

  • La spécialité du youtuber. Même en supposant que Squeezie et Cyprien réunissent le même nombre de vues pour chacune de leurs vidéos, il est facile de comprendre que Squeezie génère bien plus de revenus que Cyprien. En effet, il est prouvé que les vidéos parlant de high-tech (en l’occurrence celles de Squeezie) obtiennent un meilleur CPC que les vidéos d’actualités et les vidéos humoristiques.

  • Le type d’annonces. Différentes variétés d’annonces sont affichées par Youtube. Si les annonces TrueView et Bumper rapportent de l’argent par vue, les annonces de type pré-roll rapportent au clic. De même, certaines annonces peuvent être désactivées par les internautes, d’autres non. Ces types d’annonces, si ignorées, ne sont pas facturées à l’annonceur et ne génèrent donc rien.

  • Le taux de clics. Les revenus de Squeezie peuvent également dépendre du taux de clics des annonces diffusées sur ses vidéos, notamment dans le cas des annonces au CPC. Ainsi, mieux vaut le taux de clics, mieux seraient les taux de rémunération.

  • La qualité de la vidéo. On sait tous que Google et Youtube privilégient les vidéos de qualité. Si les internautes visionnent la vidéo jusqu’à la fin, ils signalent que le contenu est de qualité, ce qui amènera Youtube à y intégrer des annonces au CPC plus élevé.

  • Le nombre d’abonnés. Une chaîne Youtube comptant des millions d’abonnés recevra de meilleures publicités de type CPC par rapport à une nouvelle chaîne qui ne compte que très peu d’abonnés.

Le marketing d’affiliation

Certes, le réseau de publicité Adsense est excellent, mais un mauvais choix de cible géographique ou démographique pourra faire perdre du temps au youtuber. C’est la raison qui conduit de nombreux youtubers, en particulier les vlogueurs high-tech comme Squeezie, à recourir au marketing d’affiliation pour gagner plus de rémunération sur Youtube.

Les youtubers qui pratiquent du marketing d’affiliation publient souvent des vidéos de test de produits. Comme dans le cas de Squeezie avec ses vidéos de test de jeux vidéo, les vlogueurs de mode et de cuisine ne font souvent que recommander un produit aux internautes. Attention, il ne s’agit pas ici d’ajouter des liens d’affiliation dans la description de la vidéo, mais de traiter directement avec le fabricant du produit en négociant une commission en fonction du nombre de vues obtenues. Combien gagnent les youtubers à l’aide du marketing d’affiliation ? Quelques facteurs doivent entrer en considération afin de connaître les revenus tirés par Squeezie pour une vidéo donnée : le taux de clics, le ratio de conversion et la commission gagnée par vente du produit.

Squeezie est clairement un youtuber à succès

Les vidéos sponsorisées

On sait tous que Youtube est l’un des supports de marketing les plus puissants au monde. C’est la raison même pour laquelle le programme Adsense rencontre un franc succès. Toutefois, peu d’internautes et de mobinautes prennent réellement plaisir à regarder des publicités, et la plupart finissent par les ignorer ou à ne pas y prêter attention. Mais les marques de produits ne se laissent pas abattre par ce comportement naturel des internautes : elles choisissent alors un meilleur itinéraire en payant Squeezie et ses amis pour réaliser une vidéo sponsorisée.

Le fonctionnement des vidéos sponsorisées est très simple : une marque demande à Squeezie de réaliser une vidéo centrée sur le lancement d’un jeu vidéo, sur l’ouverture d’une boutique de jeux vidéo ou sur un événement similaire. Certaines marques parrainent également la chaîne Youtube, et en échange, le youtuber devra promouvoir leurs produits en les recommandant à ses abonnés. C’est notamment le cas d’un youtuber bien connu, le drummer Cooper qui promeut à travers ses vidéos de cover les marques de kits de batterie Pearl et Zildjian. De même, une chaîne Youtube spécialisée sur la cuisine peut concentrer sa caméra sur une marque d’épices ou d’autres produits culinaires en particulier, car le youtuber l’utilise également.

Combien gagnent les youtubers à l’aide des vidéos sponsorisées ? Les youtubers facturent généralement un prix fixe qu’ils définissent en fonction du nombre de vues attendues pour la vidéo. Le tarif habituel est de 10 à 50 euros CPM (coût par milles vues). Ainsi, si une vidéo devrait générer un million de vues, le prix de la publication sponsorisée serait compris entre 10 000 et 50 000 euros. Oui, c’est énorme pour une seule vidéo ! Mais il faut savoir que les marques ne travaillent souvent qu’avec des youtubers bien établis… Comme Squeezie, Cyprien ou Cooper Drummer. Ainsi, à moins que ses vidéos ne soient visionnées par 100 000 à un million d’internautes, il est improbable qu’une marque contacte un youtuber en herbe pour négocier un contenu sponsorisé.

À noter que le CPM (coût par mille impressions ou par mille vues) est un indice de mesure permettant de calculer le prix d’un espace publicitaire sur un site Internet ou sur une plateforme de partages de contenu. Il constitue donc un indice important pour calculer le salaire des propriétaires de chaînes Youtube mais reste loin d’être un facteur décisif pour connaître leur rémunération exacte.

Sources :

https://www.ledauphine.com/france-monde/2016/04/12/norman-cyprien-squeezie-ces-youtubeurs-devenus-millionnaires

https://hitek.fr/actualite/salaire-youtubeurs_6416

https://blog.hotmart.com/fr/salaire-dun-youtubeur/

https://references.lesoir.be/article/combien-gagne-un-youtuber/

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.