Découvrez le salaire de Jean-Pierre Foucault

Animateur de radio et de télévision, Jean-Pierre Foucault est l’une de ces figures médiatiques qui a traversé toutes les époques sans prendre une seule ride. L’animateur mythique du jeu télévisé « Qui veut gagner des millions » a su, à force de travail et d’abnégation, se hisser au rang des plus grands talents du paysage médiatique français. Une question revient sans cesse sur les lèvres : « quel est le salaire de Jean-Pierre Foucault ? »

Qui est Jean-Pierre Foucault ?

Né le 23 novembre 1947 à Marseille, Jean-Pierre Foucault est l’un des visages les plus connus de l’Hexagone. Animateur de radio et de télévision, il est notamment connu pour son émission « Qui veut gagner des millions ». Dans sa quête d’un salaire décent, il débute sa carrière sur les ondes de RMC en 1966. Son désir d’une rémunération juste l’emmènera a proposer ses services sur divers média comme Europe 1, RTL, MFM et TF1.

Salaire de Jean-Pierre Foucault
Jean-Pierre Foucault est l’un des rares animateurs à signer un contrat à durée indéterminée avec TF1.

Afin d’étoffer sa rémunération et arrondir ses fins du mois, il a également animé de nombreuses éditions de Miss France. Côté salaire, c’est l’un des rares animateurs à bénéficier d’un CDI sur TF1. Cependant, la rémunération n’est pas la seule chose qui fait courir l’animateur vedette. Il a du cœur et sait le prouver. Il a ainsi accepté le poste de président bénévole du centre de formation de l’Olympique de Marseille, à la demande du maire de Marseille.

Comment a évolué le salaire de Jean-Pierre Foucault ?

La carrière de celui dont tout le monde veut connaître le salaire débute en 1967 sur la chaîne de radio RMC, qu’il intègre après avoir remporté un concours d’animateur. Cependant, après 6 mois de bons et loyaux services, il est renvoyé et sa quête de meilleurs gains l’emmène à travailler pour Europe 1. Deux ans plus tard, RMC fait de nouveau appel à ses services. Il y travaillera de 1969 à juin 1989. 

Peu de temps après, il dépose ses valises à RTL où on lui confie les rênes de La Matinale. Il y passera cinq ans. La radio monégasque fera à nouveau appel à ses services, mais cette fois-ci en tant que directeur des programmes. Il est licencié en 1998, à l’occasion de la privatisation de RMC. Après son renvoi, il est engagé par la chaîne MFM. Durant une année, il y animera l’émission « Cette année-là ». En 2001, il se retrouve aux commandes de « Quitte ou double » sur RTL.

De 2007 à 2011, il co-anime avec Cyril Hanouna l’émission La Bonne Touche sur RTL. Il fait ensuite équipe avec Christophe Dechavanne, puis Éric Laugérias et enfin Jade. En 2014, il quitte RTL. Après son départ de RTL, il apparaît de façon intermittente sur Europe 1 en tant que chroniqueur.

Pourquoi le salaire de l’animateur crèverait-il le plafond ?

La télévision est ce qui a valu à cet animateur une rémunération aussi élevée. Sa première apparition télévisée date de 1976. Il est alors aux commandes de l’émission « Ring Parade » sur Antenne 2. C’est « L’Académie des neuf » qui consacre son succès en 1982. En 1986, il anime une émission judiciaire dénommée « Affaire suivante ».

Son talent emmène TF1 à lui faire appel en 1987. De 1987 à 1994, on lui confie l’animation de l’émission de variété « Sacrée Soirée ». Convaincue, par son talent, la chaîne lui fait signer un contrat à durée indéterminée. Après l’arrêt de l’émission, il se retrouve aux manettes de « Le monde est fou ! ». L’histoire tourne cependant court et l’émission est arrêtée au bout d’une année.

Dans le même temps, la rémunération de l’animateur connaît une hausse appréciable. Dès 1995, TF1 lui propose d’animer « Les Années tubes », une émission de variété. La chaîne lui confie également l’animation des élections de Miss France. A l’occasion de l’entrée dans le 3ème millénaire, il fait équipe avec Évelyne Dhéliat pour l’animation de l’émission spéciale « 5 millions pour l’an 2000 ». 

Il fait plusieurs tentatives afin d’améliorer l’audimat de TF1. C’est ainsi qu’il lance Le Grand Soir. Malheureusement, l’expérience tourne court et l’émission est rayée des registres après seulement trois numéros. 

C’est alors qu’il a l’idée d’adapter une émission venue du pays de l’oncle Sam. L’émission en question, « Qui veut gagner des millions ? », devient très vite un succès et les audiences s’envolent. Le salaire de Jean-Pierre Foucault suit également la même trajectoire et il apparaît au palmarès des animateurs les mieux rémunérés de l’Hexagone.

Foucault et Combal
Jean-Pierre Foucault a animé la mythique émission « Qui veut gagner des millions ? » du 03 juillet au 29 janvier 2019. Il a volontairement « passer le relais » à Camille Cambal, avec l’accord des dirigeants de TF1.

Cependant, l’animateur ne connaît pas que des succès. Son talk-show « On vous aura prévenu » est un échec et l’émission est arrêtée au bout du quatrième numéro. « Zone rouge », inspirée de l’émission américaine « The Chair » est également un échec. Elle est déprogrammée après deux années.

Combien gagne réellement Jean-Pierre Foucault ?

La rémunération de cet animateur est l’objet d’un nombre impressionnant de spéculations. On ne compte plus le nombre de requêtes Google contenant les expressions « Combien gagne Jean-Pierre Foucault ? », « quel est le salaire de Jean-Pierre Foucault ». Pour satisfaire la curiosité des internautes, plusieurs magazines ont consacré des colonnes à ce sujet.

Si on en croit le magazine Capital, l’animateur percevrait 35 000 euros brut pour chaque édition de Miss France. Chaque émission de « Qui veut gagner des millions » lui rapporterait pas moins de 15.000 €. Pour l’émission « Sacrée Soirée », cette somme passerait du simple au double. Il faut ajouter à cela les 4.000 € que lui verse la Française des Jeux pour chaque tirage du Loto. Ceux qui s’intéressent à combien gagne l’animateur ne savent cependant pas qu’il est l’un des rares animateurs à ne facturer qu’à l’émission.

Ceux qui s’intéressent à combien gagne l’animateur ont eu l’agréable surprise de constater que de nombreux magazines l’ont désigné comme l’animateur le mieux payé du paysage audiovisuel français entre juin 2018 et juin 2019. Ses revenus ont été estimés à 96 millions d’euros, soit une hausse de près de 60 millions quand on les compare à ceux de l’année 2018.

A combien s’élève la fortune de Jean-Pierre Foucault ?

Si on s’en tient aux calculs du magazine People With Money, Jean-Pierre Foucault ne pèserait pas moins de 275 millions d’euros. Cette fortune provient non seulement de son salaire, mais également d’autres formes de rémunérations. L’animateur aurait ainsi fait des placements boursiers qui lui rapportent de juteux bénéfices. Il aurait également un immense patrimoine immobilier, ainsi que des contrats publicitaires avec certaines marques.

L’animateur se serait investi dans plusieurs autres secteurs d’activités dont la restauration. Il serait propriétaire d’un certain nombre de restaurants, dont la chaîne « Chez l’gros Jean-Pierre ». Le truculent animateur posséderait une ligne de vêtements pour ados, ainsi qu’une parfumerie. Il serait également propriétaire d’un club de Football.

Les revenus de l’animateur sont-ils trop élevés ?

Nombreux sont les Français qui s’intéressent à combien gagne un animateur pour ensuite se plaindre qu’il serait payé au-delà du raisonnable. Bien évidemment, Jean-Pierre Foucault n’est pas en reste, mais ceux qui pensent de cette façon ont tort de le faire.

Il ne faut simplement s’intéresser à combien gagne un animateur, mais également à la valeur ajoutée qu’il apporte. Une chaîne de télé ou de radio est avant tout une entreprise. Ces médias doivent être rentable. Quels que soient ses talents, une chaîne de télé ou de radio ne saurait rémunérer un présentateur au-delà de ce qu’il lui rapporte (c’est une question de bon sens).

Si l’animateur perçoit un salaire si élevé, c’est tout simplement parce qu’il rapporte gros à ses employeurs. Afin de l’inciter à leur faire gagner plus d’argent, ces derniers ont tout intérêt à lui verser un salaire conséquent. Sans cela, il pourrait être tenté d’aller voir ailleurs.

Ainsi les émoluments de l’animateur ne sont pas exorbitants. C’est la juste rémunération d’un travail de qualité. Il n’est pas payé pour ses beaux yeux, mais pour sa performance. Ce débat n’a donc pas lieu d’être.

Argent
Les gains issus du travail de JPP ne sauraient être taxés d’exorbitants. Ils sont parfaitement justifiés par son talent.

Faut-il vraiment se plaindre de la fortune ou du salaire de Jean-Pierre Foucault ?

Animateur hors pair et présentateur de génie, Jean-Pierre Foucault est l’un de ces visages qui ne s’oublient pas. Travailleur acharné et discret, il fait vibrer depuis plus de 40 ans le cœur des Français. Ce dinosaure de la scène médiatique française est également l’un des animateurs les mieux rémunérés du pays. S’il est tout à fait normal qu’on puisse s’interroger sur ce qu’il gagne, il est tout à fait déplacé d’en faire tout un plat. Ces gains sont tout à fait justifiés si on considère son immense talent.

Jean-Pierre Foucault n’a pas dormi sur ses lauriers contrairement à certains. Il n’a eu de cesse de s’améliorer tout au long de son parcours. A l’aise aussi bien à la radio que sur le petit écran, il a mis au point des émissions qui ont fait exploser l’audimat de nombreux médias. Il a par son inventivité et sa créativité réussi à redonner des couleurs à des chaînes à l’agonie.

NON, il n’y a pas de raison de se plaindre ou de récriminer contre le salaire de Jean-Pierre Foucault. Il faut, bien au contraire s’en réjouir, car cela signifie que le travail bien fait paie.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.