Quel est le salaire moyen en Suisse ?

Pays connu pour sa douceur de vivre et le caractère pacifiste de ses habitants, la Suisse attire chaque année un flot sans cesse croissant de travailleurs immigrés qui espèrent décrocher le gros lot. Bon nombre de personnes affirment que les salaires y sont conséquents, mais il est cependant utile de bien se renseigner afin d’éviter la désillusion et de s’épargner des problèmes. Les salaires en Suisse sont-ils aussi élevés qu’on le prétend ? Quel est le salaire moyen en Suisse ? Dans les lignes qui suivent, nous allons nous intéresser aux salaires payés dans la confédération helvétique.

Pas de salaire minimum national

Les étrangers à la recherche d’un emploi en Suisse doivent être informés du fait qu’il n’existe actuellement aucun salaire minimum national en vigueur dans le pays, malgré les efforts du gouvernement. Cela signifie que les salaires en Suisse évoluent en fonction du marché, sauf dans certaines industries où les conventions collectives ont abouti à des réglementations. En 2014, les électeurs suisses ont rejeté une proposition de loi visant à introduire ce qui aurait été le salaire minimum le plus élevé au monde, 22 francs suisses de l’heure (19 euros). Un peu plus des trois quarts des électeurs ont voté contre la loi.

Alors que certains militants s’inquiétaient de la hausse des coûts pour les employeurs (en particulier dans les secteurs tels que la restauration), nombreux étaient ceux qui estimaient qu’un salaire minimum en Suisse aurait eu peu d’effet. Les recherches montrent, cependant, que les coûts de certains biens et services dans les principales villes suisses, telles que Zurich et Genève, sont supérieurs à ceux de villes comme New York ou Paris. Les décisions concernant les salaires en Suisse sont généralement laissées aux employeurs, mais certaines industries sont régies par des conventions collectives de travail (CLA). Selon les données de l’OCDE, le salaire moyen en Suisse était le plus élevé qu’ailleurs en Europe, à l’exception du Luxembourg.

Les CLA existent aux niveaux national, régional, cantonal et de l’entreprise; le travailleur peut se renseigner auprès de son employeur ou des autorités compétentes pour savoir si une CLA existe dans sa branche d’activité. En plus du salaire, les conventions collectives peuvent également réglementer un grand nombre de choses, y compris le nombre de jours de congés. L’un des accords les plus connus est la convention collective de l’industrie de l’hôtellerie et de la restauration (L-GAV), qui lie tous les employeurs et employés du secteur en Suisse.

Drapeau Suisse

Salaire moyen en Suisse pour les nationaux

Le salaire moyen en Suisse est parmi les plus élevés du monde (8800 € par an), mais le coût de la vie l’est aussi. Des recherches effectuées en 2014 ont montré que le salaire moyen d’un professionnel débutant en Suisse était environ deux fois et demie supérieur à celui d’un professionnel du même grade au Royaume-Uni. Les salaires en Suisse peuvent également varier considérablement d’une région à l’autre, tout comme le coût de la vie.

Les données de la Conférence des directeurs de l’éducation pour la Suisse alémanique ont révélé qu’un professeur de lycée à Zurich pouvait gagner environ CHF 110.090 (94.447 euros) dès la première année, tandis qu’un enseignant de Saint-Gall voisin gagnait environ 15 000 francs de moins. Malgré le fait que les salaires restent relativement élevés, dans le contexte, un enseignant du deuxième cycle du secondaire à Saint-Gall a conservé le même salaire, malgré une hausse de l’inflation de 15,3%. Un rapport de la Swiss Teacher’s Association (2009) a également montré que la journée de travail moyenne des enseignants était généralement de neuf heures (45 heures par semaine), au-delà des 40 heures hebdomadaires habituelles.

Comme dans d’autres pays, le salaire brut en Suisse est soumis à une série de déductions, telles que la sécurité sociale suisse (couvrant la vieillesse, l’assurance chômage et les régimes de retraite, etc.) et diverses taxes. Les personnes, qui désirent savoir quel est le salaire moyen dans leur secteur, peuvent consulter le calculateur de salaire (en français et en allemand) de la Fédération suisse des syndicats. En plus du salaire minimum suisse, ce calculateur peut également fournir des informations sur les principaux attributs requis pour différents types d’emplois.

Quelques exemples de salaires moyens en Suisse

Le salaire annuel moyen d’un PDG varie entre 100.000 et 160.000 francs suisses. Celui d’un docteur vétérinaire oscille entre 110.000 et 130.000 francs suisses. Un avocat travaillant en Suisse peut espérer gagner entre 110.000 et 115.000 francs suisses par an. Le salaire moyen en Suisse oscille annuellement entre 85.000 et 105.000 francs suisses pour les ingénieurs. Un officier de police peut, quant à lui, espérer gagner 82.000 francs suisses par an.

Outre les salaires moyens relativement élevés, les droits des travailleurs sont également meilleurs que dans d’autres pays européens. Le gouvernement suisse fixe des limites quant au nombre d’heures de travail autorisées pour les employés. Cette limite est de 45 pour le personnel administratif et les employés du commerce de détail. Pour les autres salariés, elle est de 50. De plus, les heures supplémentaires doivent être payées à 125% du salaire normal.

La durée des congés est, quant à elle, similaire à celles de pays comme le Royaume-Uni. Les employés de plus de 20 ans ont droit à quatre semaines de vacances par an selon la loi. Les travailleurs âgés de moins de 20 ans ont, quant à eux, droit à cinq semaines. De nombreux employeurs augmentent cette durée pour les travailleurs ayant plus d’ancienneté. En outre, chaque canton est autorisé à organiser son propre calendrier de jours fériés suisses.

Salaire suisse

Des emplois qui requièrent de grandes qualifications

Certains salaires peuvent sembler disproportionnés par rapport au contexte international, mais la plupart des emplois en Suisse exigent un diplôme ou au moins une forme de formation. Un pasteur d’une église protestante de Zurich, par exemple, peut s’attendre à gagner environ CHF 9.084 (7.794 euros) par mois pour une semaine de 48 heures, mais il doit avoir une maîtrise et servir en tant que stagiaire (CHF 2.500 par mois) avant de passer à un poste permanent.

Il existe également des différences considérables entre les cantons, les pasteurs gagnant 20% en plus ou en moins. Il est également important de noter que les salaires mentionnés ci-dessus sont basés sur la première année de travail, ce qui explique pourquoi les informaticiens fortement demandés, semblent gagner moins en Suisse qu’un chauffeur de bus. Un informaticien peut s’attendre à gagner CHF 4.608 par mois pour une semaine de 42 heures ou CHF 5.446 avec un diplôme, tandis qu’un chauffeur d’autobus basé à Zurich avec zéro expérience peut gagner CHF 4.858 par mois pour une semaine de 40,5 heures. Cependant, cela reflète en partie la demande.

Alors que les développeurs expérimentés sont généralement en pénurie, les développeurs juniors sont plutôt nombreux. Les salaires dépendent également de l’entreprise et de l’école fréquentée. Par exemple, les diplômés en informatique de l’EPF de Zurich, dont près de 40% se retrouvent chez Google, gagnent plus de 80 000 CHF par an (plus de 6 000 CHF par mois) la première année. Les salaires en Suisse sont généralement révisés chaque année, les augmentations de salaire prenant effet le 1er janvier de l’année suivante. Les salaires suisses sont généralement payés mensuellement pour l’équivalent de 13 mois par an.

Quel salaire moyen en Suisse pour les étrangers ?

Les employés étrangers travaillant en Suisse ont le droit d’être rémunérés à un taux équivalent au salaire suisse dans la profession qu’ils ont choisie. Cette règle est inscrite dans la loi fédérale sur les cessions. Chaque travailleur étranger peut utiliser le calculateur de salaire de https://www.lohncomputer.ch pour estimer le salaire moyen en Suisse de sa branche d’activité.

Le gouvernement effectue des contrôles au hasard sur les salaires des travailleurs étrangers pour s’assurer qu’ils sont à égalité avec les ressortissants suisses. Il a le pouvoir d’infliger des amendes à toute entreprise qui ne se conforme pas à cette réglementation. En plus des amendes, les employeurs ayant enfreint cette règle sont également tenus d’indemniser les travailleurs concernés. Comme il n’y a pas de salaire fixe pour la plupart des professions en Suisse, les estimations sont faites au cas par cas, en fonction d’une série de facteurs comme le niveau d’emploi, les qualifications et le nombre heures de travail.

De grands écarts de salaires

Un coût de la vie relativement élevé

Le salaire moyen en Suisse est peut-être très élevé, mais il faut le mettre en rapport avec le coût de la vie dans ce pays pour mieux comprendre. Le coût de la vie en Suisse est parmi les plus élevés au monde, les villes de Zurich et de Genève ayant récemment été désignées comme les plus chères du monde. La décision de la Banque nationale suisse, le 15 janvier 2015, d’abolir un taux de change fixe avec l’euro a accru la valeur du franc suisse et les biens et services suisses encore plus chers par rapport aux pays de la zone euro.

Une famille zurichoise de trois personnes a besoin de plus de 3 600 dollars (3 630 francs suisses) par mois pour vivre convenablement. Genève vient en deuxième position avec 3 500 dollars par mois, suivie de New York avec 3 340 dollars. Le loyer pour un appartement non meublé de deux chambres coûte en moyenne 2 390 $ par mois à Zurich. En moyenne, les dépenses totales des ménages en Suisse sont d’environ 60% supérieures à la moyenne de l’Union européenne, selon les chiffres publiés en 2016 par Eurostat.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.